publicité

Airbus Helicopters condamné pour homicide involontaire après la mort d'un salarié

La société Airbus Helicopters, branche hélicoptères du groupe Airbus, a été condamnée à 30.000 euros d'amende pour homicide involontaire, après la chute mortelle d'un ouvrier dans son usine de Marignane. 

  • AFP
  • Publié le , mis à jour le
Le tribunal correctionnel d'Aix-en-Provence a condamné le 3 mars la société Airbus Helicopters, branche hélicoptères du groupe Airbus, à 30.000 euros d'amende pour homicide involontaire, après la chute mortelle d'un ouvrier dans son usine de Marignane (Bouches-du-Rhône).

Le drame s'était produit le 22 février 2012. L'ouvrier effetcuait des travaux en hauteur sur une chaîne de montage de l'établissement, quand il avait chuté. Airbus Helicopters (ex-Eurocopter) était jugé par le tribunal correctionnel d'Aix-en-Provence pour homicide involontaire "par maladresse, imprudence, inattention, négligence ou manquement à une obligation de prudence ou de sécurité (...), en l'espèce par la mise à disposition de moyens de protection inadaptés pour prévenir le risque de chute ainsi que par l'insuffisance de la formation proposée et des contraintes imposées aux salariés pour les travaux en hauteur".

La société a été condamnée en tant que personne morale à une amende de 30.000 euros. Une audience sur les intérêts civils a été renvoyée au 17 novembre prochain.

L'actu de votre région en vidéo

Un centre équestre à Vitrolles, détruit par un incendie, se reconstruit

Le centre équestre de Vitrolles commence à revivre. Il avait été ravagé par les flammes il y a deux semaines. La solidarité a permis aux membres du club de garder espoir. Son activité devrait reprendre avant la fin de l'année. Intervenants : Stéphane Doye, Membre de l'association "Cheval et Nature" ; Maryse Gangloff, Trésorière de l'association "Cheval et Nature"

Lire l'article
Ravagé par l'incendie, le centre équestre de Vitrolles est en reconstruction
les + lus