publicité

Marignane : la mosquée fermée après les affrontements entre Kurdes et Turcs

Pas de prière ce vendredi au sein de la mosquée de l'association culturelle turque de Marignane. Après des affrontements entre Turcs et Kurdes la semaine dernière devant le lieu de culte, le maire a fait fermer le bâtiment pour "trouble à l'ordre public."  

  • AR
  • Publié le 19/02/2016 | 18:03, mis à jour le 19/02/2016 | 18:09
La mosquée n'a pas accueilli les fidèles ce vendredi. © F3 Provence

© F3 Provence La mosquée n'a pas accueilli les fidèles ce vendredi.

Le rappel des faits :

La rixe de la semaine dernière, impliquant tout de même une cinquantaine de personnes, avait fait quatre blessés, pris en charge par les secours.

L'affrontement avait éclaté après un collage d'affiche dénonçant la politique du gouvernement turc par des Kurdes. Pour séparer les belligérants, la police avait employé des grenades lacrymogènes. 

 

Une transposition du conflit entre communautés

Selon les représentants des Kurdes, l'imam de la mosquée serait partial et ne prônerait pas l'appaisement dans le conflit entre Kurdes et Turcs qui se déroule actuellement Turquie et Syrie. 

"La mosquée est ouverte à tout le monde", répond  Yasin Baris, porte-parole de l'association culturelle turque de Marignane. "Nous avons des amis Turcs, Kurdes, Français, Bulgares, Yougoslaves. La mosquée est ouverte à tous les musulmans, il n'y a pas de discours d'exclusion pour quiconque." 

Vers une fermeture définitive ?

"Pour calmer les esprits, les tensions, j'ai décidé de prendre un arrêté pour fermer la mosquée", explique le maire de la commune, Eric Le Disses. Il poursuit : "C'est une décision difficile à prendre [...] mais il faut montrer aux perturbateurs que l'on ne peut pas faire ce que l'on veut en France."

Les fidèles ont tout de même pu prier aujourd'hui, dans un hangar appartenant à l'association culturelle turque, sous une protection policière.

La mosquée pourrait être définitivement fermée puis le bâtiment racheté par la mairie dans le cadre de la réhabilitation du quartier. 

Marignane : la mosquée du centre-ville fermée après les affrontements entre Kurdes et Turcs.

Le Maire de Marignane ferme provisoirement la mosquée du centre ville, pour troubles à l'ordre public Intervenants : Adem Malkoc, Communauté Kurde ; Yasin Baris Porte parole de l' association cuturelle turque Marignane ; Eric Le Disses, Maire de Marignane Equipe : Poret Frédérique, Ducros-Renaudin Olivier

 

les + lus
les + partagés