[Entretien] Christophe Parra "La saison n'est pas un long fleuve tranquille"

 Ce dimanche à 15 heures au stade Roger Lebert, la D2 féminine de l'OM affronte Grenoble Claix  pour le compte de la 14e journée de championnat. Un tournant face à leur principale concurrente à la montée en D1. Les deux formations partagent actuellement la 1e place du championnat avec 48 points.

  • Par Sidonie Canetto
  • Publié le , mis à jour le
L'entraîneur des féminines de l'OM, à la tête de cette formation depuis 5 ans. © PHOTOPQR/LA PROVENCE

© PHOTOPQR/LA PROVENCE L'entraîneur des féminines de l'OM, à la tête de cette formation depuis 5 ans.

Il y a cinq ans, Christophe Parra prenait les rennes de l'équipe féminine de l'OM, une section où tout était à faire ou à refaire. En effet, dans l'histoire du club il y a eu plusieurs équipes fémminines à différentes époques mais depuis les années 1980, il n'y en avait plus.

Et depuis sa création, les joueuses de Christophe Parra sont, chaque année, montées en divisions supérieures, sauf l'an dernier où, la découverte du haut niveau a necessité une expérience supplémentaire.

À J-1 d'un match crucial cette saison pour l'accession en D1 (où évoluent notamment les joueuses du PSG, de Lyon ou de Montpellier) l'entraîneur nous a accordé un entretien.

Quel regard portez-vous sur la saison actuelle de votre équipe?
Ce week-end, nous jouons la 14e journée, et nous avons engrangé 11 victoires et réalisé seulement deux matches nuls, 2 à 2 contre Grenoble-Claix et 4 à 4 contre Aurillac.
Sur un plan purement comptable, la saison se passe bien, voire très bien jusque là.

Mais effectivement nous ne sommes pas seuls, d'autres équipes veulent acceder en D1 et vont jouer leur va-tout, comme Dijon et Grenoble, nos principales concurrentes à ce poste. Avec Grenoble, nous avons exactement le même parcours, avec le même nombre de victoires et de matches nuls et ces matches nuls l'ont été contre les mêmes équipes.

(L'OM est a égalité de points avec les grenobloises, à savoir 48 points, mais les marseillaises sont derrière les iséroises à la différence de but. Si en fin de saison, les deux équipes sont toujours à égalité de points, le réglement stipule que ce sont les deux matches à confrontations directes qui départageront les deux équipes NDLR)

Que pensez-vous de Grenoble, votre futur adversaire de ce dimanche?
Elles ont marqué 56 buts en 13 matches, c'est la meilleure attaque de D2 toutes équipes confondues, et sur 56 buts, dont 20 ont été inscrits par Laury Jesus et 18 par Anaïs Ribeyra.
Elles ont, par conséquent, deux attaquantes très fortes. Ces deux joueuses associées sont d'une puissance offensive redoutable. C'est une équipe qui a beaucoup changé par rapport à l'an dernier, des joueuses de D1, donc très expérimentées sont venues renforcer l'effectif cette saison. Et défensivement, c'est aussi une équipe qui n'encaisse pas beaucoup de buts, qui est difficile à manoeuvrer. Pour ce match nous devrons être à notre meilleur niveau.

Quel est l'objectif de cette saison, la D1, j'imagine?
Quand on est à l'OM et qu'on est compétiteur, accéder en D1 est le but forcément de nos efforts et de notre travail. L'an dernier nous avons raté cette marche, qui était semble-t-il trop haute pour nous. C'est bien évidemment une déception, car la section était montée chaque année au niveau supérieur, et on aurait vraiment aimé y parvenir la saison dernière. Mais c'est comme cela, nous avions besoin de cette étape supplémentaire pour apprendre, et acquérir de l'expérience. Certaines joueuses de notre effectif découvraient le haut niveau.

La saison dernière nous avons perdu beaucoup de points contre des équipes " moins fortes que nous sur le papier" . C'est ce type d'expérience dont on doit se servir cette année. La saison n'est pas un fleuve tranquille, ni une succession de matches faciles. Ce dimanche la victoire serait importante face à Grenoble, mais ne décidera pas de la suite de la saison, car il y aura d'autres matches après. Il est vrai qu'au niveau comptable, une victoire nous placerait dans de meilleures dispositions, mais nous l'avons appris l'an dernier, une saison se joue sur la constance.

L'actu de votre région en vidéo

Compterendu de match OM-Nantes, 25.09.2016

En sport, l’OM souffle un peu. Les Marseillais ont renoué, hier soir à domicile, avec la victoire. Aux portes de la relégation, les olympiens ont battu Nantes. Ils ont réussi à préserver leur avantage. Reportage de Michel Aliaga et Valérie Bour. Intervenants : René Girard, Entraineur FC Nantes ; Bafétimbi Gomis, Capitaine OM

Lire l'article
France - 7e journée : Marseille gagne enfin
les + lus
les + partagés