publicité

Christophe Perrier, profession : démineur

Voici le démineur de la sécurité civile qui s'est occupé de désamorcer Félicie, la bombe découverte il y a un mois à Marseille. C'est lui seul qui a désactivé le détonateur dimanche.

  • Par Mariella Coste
  • Publié le , mis à jour le
Christophe Perrier, Démineur de la Sécurité Civile, près de la bombe Félicie © Sidonie Canetto / France 3 Provence Alpes

© Sidonie Canetto / France 3 Provence Alpes Christophe Perrier, Démineur de la Sécurité Civile, près de la bombe Félicie

Christophe Perrier, profession : démineur

Leur devise : « Réussir ou Périr »...
Répartis dans vingt centres en France, ils sont 300 démineurs de la Sécurité Civile à entrer en action en cas de besoin. 

Ils sont 4 démineurs marseillais à intervenir dans l' opération menée ce dimanche à Marseille pour désamorcer la bombe de la seconde guerre mondiale découverte sur un chantier dans le quartier d’Arenc.  
Un seul s'approchera : Christophe Perrier, il va s'occuper de neutraliser la bombe Félicie.  
 Il a décidé d'opérer sans la tenue de protection, pour lui pas de souci majeur pour la neutraliser, c'est "un geste de routine" :

Ma tenue ne me servirait à rien, dès 700 g d'explosifs on est pulvérisés immédiatement, alors imaginez aujourd'hui si la bombe de 69 Kg explose... "


Elle s'appelle "Félicie", pèse 250 Kg et a 69 Kg d’explosifs, elle s’est armée lors de son largage en 1944. Ell est tombée à plat et n'a pas explosée.
© Sidonie Canetto / France 3 Provence

© Sidonie Canetto / France 3 Provence

Une centaine d'habitants sont évacués le temps de l'opération.

Reportage :

Félicie désarmorcée

Félicie a donc été désamorcée à Marseille en fin d'après midi. La bombe de la seconde guerre mondiale, a été découverte le mois dernier. La bombe a été emmenée au large, en Méditerranée pendant que tout un quartier, près du port autonome, était évacué..  -  Sidonie Cannetto et Ali Martiniky

 

les + lus
les + partagés