publicité

Le chef présumé d'un réseau de proxénétisme à Marseille, extradé vers la France

Soupçonné de diriger à Marseille un réseau de proxénétisme constitué de femmes bulgares, Kiril Faraonov, arrêté en Bulgarie, sera extradé vers la France pour y être jugé, selon une décision du tribunal de Roussé (nord de la Bulgarie). Il faisait l'objet d'un mandat d'arrêt européen.

  • Ghislaine Milliet avec AFP
  • Publié le , mis à jour le
Un Bulgare soupçonné de diriger un réseau de proxénétisme qui opérait notamment à Marseille, dans le sud de la France, sera extradé vers la France, a décidé lundi le tribunal bulgare de Roussé (nord).

Kiril Faraonov, 36 ans, faisait l'objet d'un mandat d'arrêt européen dans le cadre d'une enquête en France de trafic de personnes et de participation à un groupe criminel organisé, a précisé une porte-parole du tribunal régional.

Il a été arrêté la semaine dernière à Roussé, alors que deux complices présumées, âgées de 22 et de 33 ans, ont été parallèlement interpellées à Marseille.

L'enquête, ouverte en octobre en France, a établi que le réseau avait exploité au moins sept femmes bulgares à Marseille et dans d'autres villes d'Europe occidentale, selon le ministère. Le principal suspect a bénéficié de quelque 200.000 euros de virements bancaires depuis ces différentes villes.
les + lus
les + partagés