publicité

Cérémonie d'hommage et rencontre entre le professeur juif agressé à Marseille et les personnes lui ayant porté secours

Benjamin Amsellem, le professeur juif agressé à Marseille le 11 janvier dernier, a rencontré ce jedui soir es personnes lui ayant porté secours. Les deux hommes ont reçu la médaille de citoyen d'honneur de la ville de Marseille lors d'une cérémonie d'hommage.

  • Par Anne Le Hars
  • Publié le 21/01/2016 | 19:30, mis à jour le 22/01/2016 | 11:44
La rencontre se voulait un moment de paix. © f3

© f3 La rencontre se voulait un moment de paix.

La rencontre s'est faite à la mairie Maison Blanche dans le 10eme, quartier où se sont déroulés les faits. Ce jeudi soir, Benjamin Amsellem, l'enseignant juif ayant été agressé le 11 janvier dernier à Marseille a rencontré les deux anonymes qui se sont portés à son secours.

Le jour de l'agression, Stéphane Dejean avait spontanément porté secours au professeur le voyant en difficulté. Surveillant de nuit, voisin de la victime, il avait permis avec un autre passant, qui lui a voulu rester dans l'anonymat, l'intervention rapide des policiers.

Equipe : PAPIN Robert, POITEVIN Alban, BOISSEAU Jean-Pierre.

Stéphane Dejean, avait mis en fuite l'agresseur de Benjamin Amsellem alors qu'il sortait de chez lui sur son vélo.

"On ne se pose pas la question, on y va et finalement ça s'est bien passé", a commenté le jeune homme.


Les deux "secouristes" ont reçu ce jeudi soir la médaille de la ville de Marseille.

La rencontre s'est faite en présence de : Laurent Nunez préfet de police, Guy Tessier MPM, Michele Teboul (Crif), Lionel Royer Perrault maire du 10eme, Anita Mazor consul général de l'état d'Israel, l'Imam de la mosquée de la capelette, le Grand rabbin de Marseille et les Rabbins du 10eme et le Prêtre de la paroisse du 10eme.
De nombreux enfants étaient aussi invités à ce moment symbolique.

Le député Les Républicains des Bouches-du-Rhône Guy Teissier, saluant son "courage de faire face au mal, (son) courage de s'opposer", lui a aussi promis la "grande médaille de l'Assemblée nationale". 

"C'est énorme ce qu'il a fait, toute ma vie je lui en serai reconnaissant", a commenté l'enseignant agressé en saluant chaleureusement celui qui s'était porté à son secours.


"Permettez-moi de m'adresser à mes frères musulmans", a aussi déclaré la présidente régionale du Crif Michèle Teboul: "Sortez de votre réserve! Ils ne gagneront pas, ils ne nous monteront pas les uns contre les autres, rapprochons-nous, serrons-nous les coudes!"

Suite de l'enquête

Le mineur arrêté pour l'agression d'un enseignant juif à Marseille est toujours en détention à Paris. Il a été mis en examen notamment pour tentative d'assassinat en relation avec une entreprise terroriste.
les + lus
les + partagés