Méditation de pleine conscience : la voie vers un meilleur art de vivre

Utilisée depuis près de 40 ans aux Etats-Unis, la méditation de pleine conscience reste confidentielle en France. Pourtant, même le corps médical reconnaît aujourd'hui son efficacité contre le stress et la douleur. Elle est même enseignée à la faculté de médecine. 

  • Par Annie Vergnenegre
  • Publié le , mis à jour le
Pas besoin d'être capable de tenir la position du lotus pour accéder à la sérénité. La méditation de pleine conscience offre à chacun la possibilité de développer dans sa vie quotidienne un meilleur art de vivre basé sur des capacités naturelles d'attention. L'idée est mettre notre esprit dans l'instant présent. Comme l'explique le professeur Jean-Gérard Bloch, spécialiste en MBSR (Mindfullness based stress reduced),  il s'agit d'apprendre à placer son "attention volontairement, de façon délibérée, sur ce dont on fait l'expérience, dans l'instant, sans jugement, instant après instant". La technique importée des Etats-Unis s'apprend désormais en France en séance de groupe le plus souvent. Mais elle nécessite ensuite une pratique quotidienne. En d'autres termes, elle implique de se donner chaque jour de 30 minutes à une heure pour prendre soin de soi. 
La méditation de pleine conscience a montré son efficacité à lutter contre le stress et à soulager la douleur. Elle s'impose désormais dans le secteur médical afin d'aider les patients qui doivent subir des traitements lourds pour les accompagner dans le vécu de la maladie. 

Première à l'université

Preuve que les mentalités évoluent. La méditation de pleine conscience a fait son entrée à la faculté de Médecine. C'est une grande première en France. Un diplôme universitaire  "Médecine, méditation et neurosciences" a été créé à Strasbourg. sous l'impulsion du rhumatologue Jean-Gérard Bloch, qui s'attache à promouvoir une autre approche de la médecine du corps-esprit. 

Voir le dossier de Valérie Smadja et Ludovic Moreau : 
La méditation de pleine conscience
La psychologue Fiona Ruemgardt est instructrice en méditation de pleine conscience à Marseille. Elle travaille avec Jeanne Siaud-Facchin au sein du centre Cogitoz. Elle anime aussi des formations universitaires de méditation, des formations pour l’Education nationale. Elle était l'invitée de notre 19-20 : 
Fiona Ruemgardt au 19-20


  • Journée nationale d'hommage aux harkis

    Instituée par le décret du 31 mars 2003, cette journée donne lieu chaque année à un hommage officiel, pour honorer ces hommes, anciens membres des forces supplétives de l'armée française pendant la guerre d'Algérie 

    Mis à jour le 25/09/2016
  • Marseille : Une marche pour la paix

    Ce samedi sous l'ombrière du Vieux-Port à Marseille, plusieurs centaines de personnes se sont rassemblées pour dire non "à la guerre, au terrorisme, à la haine de l'autre et promouvoir la culture de paix dans le monde"

    Mis à jour le 24/09/2016
  • A 113 ans, la nouvelle doyenne des Français est varoise

    Après le récent décès de la doyenne des Français Élisabeth Collot (Isère), la varoise Honorine Rondello lui succède à 113 ans

    Mis à jour le 07/09/2016

L'actu de votre région en vidéo

Compterendu de match OM-Nantes, 25.09.2016

En sport, l’OM souffle un peu. Les Marseillais ont renoué, hier soir à domicile, avec la victoire. Aux portes de la relégation, les olympiens ont battu Nantes. Ils ont réussi à préserver leur avantage. Reportage de Michel Aliaga et Valérie Bour. Intervenants : René Girard, Entraineur FC Nantes ; Bafétimbi Gomis, Capitaine OM

Lire l'article
France - 7e journée : Marseille gagne enfin
les + lus
les + partagés