publicité

Gap : encore six jours pour sauver la prochaine édition du festival Tous dehors

Le festival gratuit des arts de la rue de Gap Tous dehors lance un appel aux internautes pour financer sa 4e édition au mois de mai. L'objectif a atteindre est de 8.000 euros d'ici le 6 mars sur la plateforme kisskissbankbank.

  • Par Annie Vergnenegre
  • Publié le , mis à jour le
© http://www.kisskissbankbank.com/fr/projects/festival-tous-dehors-enfin

© http://www.kisskissbankbank.com/fr/projects/festival-tous-dehors-enfin

L'an dernier, 13.000 spectateurs sont venus admirer les numéraux des artistes du festival "Tous dehors !" à Gap. Une quinzaine de compagnies de cirque, théâtre, musique et danse avaient proposé 40 représentations gratuites (à l'excpetion de trois) pendant trois jours.
© Théâtre de la passerelle

© Théâtre de la passerelle

Cette année, beaucoup d'incertitudes planent sur la 4e édition programmée les 27, 28 et 29 mai. Tout dépend si le théâtre de la Passerelle, scène nationale de Gap et des Alpes du Sud, qui l'organise parvient à boucler le budget. 

Le budget du théatre sur lequel nous finançons en partie le festival a subi une baisse de 10 % des subventions de la ville ce qui représente 65.000 euros sur une année. Et la subvention de la ville dédiée au festival a elle aussi baissé de 10 %", 


explique Hèlène Hélène Desrues, la responsable de la communication du théatre de la Passerelle. " Nous sommes aussi toujours en attente d de la subvention du conseil départemental, cela crée beaucoup d'incertitude", ajoute-elle.

Chaque année en mai depuis 4 ans, les artistes investissent les rues, les places, les parcs de la ville, mais aussi les espaces naturels autour de Gap. Le budget global du festival 2015 était de 130 000€ celui de 2016 n'est pas encore arrêté.
© Théâtre de la passerelle

© Théâtre de la passerelle

L'édition 2016 aura lieu mais nous ne savons pas du tout combien il y aura de représentations. Nous avons obtenu le soutien d'entreprises des Hautes-Alpes et ça nous aide bien",

se réjouit Hélène Desrues. "Mais la question reste posée pour l'année suivante. Nous ne pouvons pas financer le festival sur nos fonds propres, cela met en péril le théatre lui-même."
 
C'est la raison pour laquelle les organisateurs du festival ont décidé de faire appel à la générosité des internautes via la plateforme de financement participatif Kisskissbankbank. 

Par cette collecte nous souhaitons évaluer l'attachement du public au festival Tous dehors",


explique encore Hélène Desrues. 
Pour faire un don, il suffit de se connecter sur le site et de suivre la procédure en cliquant sur "soutenir le projet", puis entrer le montant de sa contribution, 10, 20, 30, 50... jusqu'à 300 euros et plus. A ce jour 5.500 euros ont été collectés grâce à 156 KissBankers.

La collecte permettra de payer les cachets artistiques de deux compagnies accueillies sur deux jours pour quatre représentations chacune, leur transport, leur défraiement et leur hébergement.
© Théâtre de la passerelle

© Théâtre de la passerelle

Si l'objectif des 8.000 euros n'est pas atteint à la date fixée du 6 mars 15 heures, les contributeurs seront intégralement rembourdés et le festival ne touchera rien. Il faut donc espérer que les internautes seront au rendez-vous avant la clôture de la collecte pour pérenniser le festival, voulu comme un moment fort d'émotions, de découvertes, de partage et de rencontres, accessible à tous puisqu'il est entièrement gratuit. 
les + lus
les + partagés