publicité

Piégés par un contrat de photocopieur

Des dizaines de personnes et d'associations sportives dans la région PACA ont signé des contrats alléchants pour louer un photocopieur... Ils se retrouvent avec crédit-bail hors de prix et sont endettés.

  • Par Mariella Coste
  • Publié le 13/03/2016 | 16:34
© France 3 Provence Alpes

© France 3 Provence Alpes

Ruinés pour un photocopieur !

L’alléchant contrat de location de photocopieur cachait un crédit bail hors de prix.
Ces contrats ont été signés par Copy Management, Néos Copy, sociétés du groupe INPS, installé près d'Aix-en-Provence, à Septême-les-Vallons.
Certaines victimes devront payer... 50 000 euros la machine !

Des clients abusés par une société au démarchage bien rodé. 
Certains, au bord de la faillite, ont fait appel à des avocats, mais difficile de faire reconnaître par la justice le statut de victime.

Le dossier de Sylvie Depierre et Sylvie Garat 
En interviewes : Guillaume Dautel, dentiste ; Delphine Imberton, AVSCM, Association des Victimes de la Société INPS anciennement Copy Management ; Franck Mallory, buraliste à Mougins (06), et Sophie Arnaud, avocate au barreau d'Aix-en-Provence.
Piégés par un contrat de location de photocopieur


les + lus
les + partagés