publicité

Revue de presse : attentats de Paris et de Bruxelles : une même équipe face à l’impuissance de l’Europe

Les unes de la presse sont encore bien évidemment consacrées aux suites des attentats de Bruxelles, mais aussi à la réforme du travail et à la date anniversaire du crash de la Germanwings.

  • Par France 3 Toutes Régions
  • Publié le 24/03/2016 | 08:23, mis à jour le 24/03/2016 | 08:30

Revue de presse - Jeudi 24 mars 2016 par france3toutesregions
Une  certitude relayée à la une de Libération :  c’est la bien la même équipe qui a frappé à Paris et à Bruxelles.  Une équipe « Protéiforme, en recomposition permanente au gré des attaques ou des coups de filet. Elle a sans doute été composée en Syrie. »

La même équipe et les mêmes questions qui  reviennent :  « Que faire ? Que faut- il changer ? ».  Des interrogations qui portent d’abord aujourd’hui sur l’efficacité des services de police européens. Le Parisien- Aujourd’hui en France évoque « le bilan effarant » de plus de 160 personnes tuées par ce réseau en 4 mois. «  Ils  ont déjoué des services de douanes, de renseignement, incapables de se coordonner efficacement » dit encore le journal.

Mais rien n’est simple et encore moins  en Belgique si on en croit Le Monde, qui montre, carte à l’appui, comment la « fragilité politico administrative » et la complexité de l’organisation des services de police belges,  ont permis la création d’ un « écosystème favorable au salafisme militant » et au trafics en tous genre.

Une actualité toute fois égayée par un sourire, ou plutôt deux : ceux  du footballeur des Bleus  Blaise Matuidi qui a interviewé  pour l’Equipe l’agent de sécurité qui a refoulé un kamikaze à l’entrée du stade de France, évitant un carnage de plus.  Il s’appelle Salim Toorabally et il raconte son aventure, comme tous les vrais héros, avec beaucoup de pudeur et d’émotion.

De l’émotion aussi à la lecture du dossier de Paris Match sur la catastrophe de la Germanwngs, c’était il y a tout juste un an. L’hebdomadaire est allé à la rencontre des familles de victimes  qui ne comprennent toujours pas comment la compagnie aérienne a pu laisser les commandes à un malade, dont la « psychose menaçante » avait été identifiée, et qui a volontairement crashé son A320 dans le massif des Trois Evêchés.

L’autre grand titre aujourd’hui concerne la loi travail présentée en Conseil des ministres. Il  s’agit d’une version, vous le savez très remaniée, avec notamment plus de mesures pour favoriser les PME  comme le rappelle Les Echos.

Mais cela ne semble pas  suffire, et loin de là,  si l’on en croit le  sondage paru dans Le Parisien-Aujourd’hui en France qui  estime que 71 % des français sont contre la loi El Khomri, même si ils  sont une majorité a estimer que le gouvernement a eu  raison de la remanier. 


A lire aussi dans la presse régionale

De nombreuses unes en région sont encore consacrées aux attentats en Belgique. Le Télégramme pose la question "Pourquoi tant de défaillances ?" La Provence sous le titre "Le défi" évoque les enjeux de sécurité autour de l'Euro de foot en juin. France 3 Paris Ile-de-France précise que 2.5 millions de spectateurs sont attendus dans les stades et 7 millions dans les fans-zones qui seront les plus difficiles à protéger.

La Marseillaise se concentre, comme Paris Match, sur l"'Hommage aux victimes de la Germanwings". La catastrophe aérienne, qui a tué 149 personnes, s'est déroulée au coeur des Alpes provençales. France 3 Provence Alpes consacre un dossier très complet sur ce drame, l'enquête, et les répercussions pour la région.

les + lus
les + partagés