publicité

Revue de presse : Christiane Taubira, le départ d'une icône de la gauche

A la Une de vos journaux : la démission du gouvernement de l'icône Christiane Taubira et ses conséquences; les mauvais chiffres du chômage et l'ouverture du festival de la Bande dessinée d'Angoulême.

  • Par France 3 Toutes Régions
  • Publié le
© KENZO TRIBOUILLARD / AFP

© KENZO TRIBOUILLARD / AFP

Revue de presse du 28 janvier 2016

Comme Christiane Taubira a toujours eu le sens de l’image et des mots, vos journaux lui rendent justice ce matin en rivalisant de clichés et de titres qu’elle appréciera sûrement.
 
Le verbe d’abord L’Humanité a retenu « Parfois résister c’est partir » l’aphorisme que Christiane Taubira a choisi pour annoncer son départ ; elle qui a été la cible privilégiée de la Droite et du FN et de critiques nourries de fantasmes et de racisme ordinaire.
 
L’image ensuite. La ministre a quitté la place Vendôme en vélo après avoir été applaudie par des collaborateurs épuisés. C’est la fin d’un cycle titre 20 Minutes.
Ce que Libération appelle L’échappée avec ce départ mis en dessin par Catel qui a tout d’un futur logo emblématique.
En quittant le gouvernement pour désaccord majeur sur la déchéance de nationalité, le punching-ball favori de la droite se fait donc justice estime Libé.
Avec cette forte personnalité qui claque la porte, c’est la ligne Valls qui se renforce estime Le Monde. Ce qui aggrave la fracture à gauche  souligne Le Figaro qui, sous la plume de son éditorialiste pousse un ouf de soulagement : « Il était temps !»
 
François Hollande perd donc son dernier marqueur à gauche constate tous vos journaux.
Que restera –t’il de Christiane Taubira ?
Un mariage pour tous et quelques enterrements estime Aujourd’hui en France citant « le pétard mouillé de la contrainte pénale, l’impossible réforme de la justice des mineurs et…un laxisme carcéral très relatif que confirme Libération en réfutant, chiffres à l’appui le procès en laxisme fait à la garde des Sceaux. Selon Libé il n’y a pas moins de détenus ni plus d’aménagements de peines aujourd’hui qu’en 2012.
Malgré cela à en croire le sondage réalisé hier par Aujourd’hui en France, 65% des Français jugent que Christiane Taubira a été une mauvaise ministre de la justice et ils sont 73% à se déclarer satisfait de son départ. Dur d’être une icône.
 
On en oublierait presque les chiffres du chômage une nouvelle fois repartis à la hausse en décembre alors qu’ils baissent nettement chez nos voisins européens. Les Echos pointent du doigt l’échec du quinquennat de François Hollande. Il y a 700 000 chômeurs de plus aujourd’hui qu’en 2012 preuve que le chômage ne démissionne pas même s’il a reculé chez les jeunes en 2015. Du coup, plus d’1 Français sur 3 est prêt à créer son entreprise.
 
Le Festival d’Angoulême s’ouvre aujourd’hui. Libé a choisi de remplacer ses photos par des œuvres de dessinateurs qui s’en donnent à cœur joie. C’est le dessinateur belge Hermann auteur notamment de la série « Comanche » qui a remporté le grand prix hier.
Et Lewis Trondheim, grand prix d’Angoulême il y a 10 ans offre à 20 Minutes un dessin original pour sa Une

L'actu de votre région en vidéo

Canicule dans l’Yonne : à Auxerre, on s’organise

Une vague de chaleur, qui va durer jusqu'à dimanche, s’est installée sur la Bourgogne. A Auxerre, le mercure a atteint 36 degrés dans l’après-midi du mercredi 24 août 2016. Chacun cherche un peu de fraicheur et des mesures de prévention ont été mises en place pour les personnes les plus fragiles. Intervenants : -Des habitants -Véronique Renard, touriste -Marie Farce-Bliem, directrice de la maison de retraite médicalisée Les Opalines -Virginie Salmon, puéricultrice référente des urgences pédiatriques à l'hôpital d'Auxerre

Yoann Etienne, Claude Heudes et Carlos Zappalá

Lire l'article
Météo : comment l’Yonne se prépare à affronter plusieurs jours de canicule