publicité

Revue de presse : de la jungle de Calais au sombre horizon algérien

A la une de vos journaux : DiCaprio en route pour l'Oscar, l'enfer des femmes dans la jungle de Calais, l'Algérie confrontée à une crise économique inquiète l'Europe.

  • Par France 3 Toutes Régions
  • Publié le
Dans la "jungle" de Calais © DENIS CHARLET / AFP

© DENIS CHARLET / AFP Dans la "jungle" de Calais

Revue de presse : 24 février 2016

Si les chances d’obtenir un Oscar se mesurent au nombre de Unes de journaux, alors la statuette n’échappera pas à Léonardo Di Caprio. Dans son habit de vengeur crépusculaire dans le nouveau film d’Innaritu « The revenant » il a mis Le Monde en transe.
Un Immense Di Caprio qui montre une fois de plus un talent hors du commun, renchérit Aujourd’hui en France.
Mais pour Libération c’est le rôle à Oscar de trop, taillé sur mesure pour la récompense suprême et ça se voit. « Il faut que cesse enfin cette chasse aux honneurs dorés poussée dans d’absurdes retranchements pour que l’acteur merveilleux qu’est DiCaprio puisse vivre, renaître enfin. ». Donnons lui l’Oscar ce serait, du coup, rendre un immense service au 7ème art.
 
D’un monde à l’autre.
Alors que l’évacuation de la zone sud de la jungle de Calais a été repoussée, La Croix est allée à la rencontre des femmes qui vivent dans la jungle. Un terme qui prend tout son sens à la lecture de leurs témoignages. Victimes de vols, de violences et de viols la prostitution est pour certaines le moyen de survivre. Il y a deux maisons de prostitution dans la jungle. Les prix sont cassés 3 à 5€ la passe. Et beaucoup de femmes restent coincées à Calais car les passeurs ne veulent pas embarquer d’enfants à bord des camions pour éviter les cris qui les feraient repérer.
 
D’une rive à l’autre
Le Figaro porte un regard inquiet sur l’Algérie confrontée à un effondrement des cours du pétrole qui vide les caisses de l’Etat et ne permet plus d’acheter la paix sociale à coup de subventions. Les Algériens sont pris entre inflation et baisse du pouvoir d’achat. L’écrivain Boualem Sansal évoque les émeutes quotidiennes en Algérie dont les journaux ne parlent pas. L’auteur de « 2084 » s’inquiète de voir que Bouteflika a laissé la gestion du peuple aux islamistes. Il redoute un scénario syrien pour son pays avec la menace Daech et prédit un mouvement migratoire de masse vers l’Europe qui fera apparaître Calais comme un problème minuscule.
 
Le poids des images en 2 exemples.
Le documentaire choc de Cash Investigation sur France2 a relancé la polémique sur l’utilisation des pesticides. Libération, dans un dossier de 5 pages, pointe du doigt le laxisme français et celui de la Commission européenne en la matière.
20 minutes de son côté se fait l’écho de cas de maltraitance animale dans un abattoir certifié bio au Vigan. Un abattoir de la honte où les animaux sont jetés contre des grilles ou saignés conscients. Des images fixes déjà dures mais encore plus insoutenables en vidéo.
 
Fraîchement candidat à la primaire des Républicains Bruno Lemaire se verrait déjà à l’Elysée.
Ses partisans qui le voient en Superman, manifestement aussi.
Seul problème selon un sondage il ne battrait pas Hollande. Question de costume sans doute.

L'actu de votre région en vidéo

Saône-et-Loire : le festival Détours en Tournugeois a 8 ans

Cabaret, fanfares, cirque, musique sont au programme du festival Détours en Tournugeois, qui bat son plein du jeudi 25 au dimanche 28 août dans trois communes du sud de la Saône-et-Loire : Farges-les-Mâcon, Le Villars et Tournus.

© JT de 19h France 3 Bourgogne