publicité

Revue de presse : questions et couacs, l'état d'urgence à l'épreuve de sa prolongation

A la une de vos journaux : le dossier de Libération sur l'état d'urgence, l'anniversaire d'Alexis Tsipras au pouvoir en Grèce, et le désir de changement des français dans la classe politique.

  • Par France 3 Toutes Régions
  • Publié le , mis à jour le
Bernard Cazeneuve, Manuel Valls et Christiane Taubira (23 décembre 2015) © AFP

© AFP Bernard Cazeneuve, Manuel Valls et Christiane Taubira (23 décembre 2015)

Revue de presse vidéo du 25 janvier 2016

Revue de presse vidéo du 25 janvier 2016  -   - 


Libération fait le choix de barrer le mot "Liberté" de la devise républicaine pour illustrer la décision de prolonger l’état d’urgence. Le quotidien reconnaît que la lutte contre les terroristes "vaut sûrement bien qu’on sacrifie un peu de notre liberté publique".  Mais s’interroge aussi sur son efficacité et redoute d’éventuelles nouvelles "surenchères sécuritaires" en cas de nouvel attentat.

D’autant que les erreurs d’appréciations sont toujours possibles comme l’expliquent Le Monde et l’Humanité avec le cas de cet homme dont l’assignation à résidence a été suspendue par le Conseil d’Etat. Il avait été repéré par la police à plusieurs reprises près du domicile de Riss de Charlie Hebdo alors qu’il venait visiter sa mère, qui est une voisine...

La politique est très présente dans les journaux ce matin, alors que les français semblent s’en lasser. Hollande et Sarkozy font figure de « têtes d’affiches contestées » écrit La Croix qui rappelle que 74 %  d’entre eux ne souhaitent pas que l’un et l’autre soient candidats à l’élection présidentielle. C’est possible selon Le Figaro qui rapporte que des fidèles du président estiment  qu’il pourrait bien  "renoncer à se présenter" s’il pense être battu au premier tour et si le chômage n’a pas reculé à l’automne. Du coté de Sarkozy aussi sa candidature ne sera pas automatique. Occupé à vendre son livre, il reconnaît se poser la question tous les jours alors que dans les sondages, les sympathisants de droite et du centre se montrent très critiques à son égard.

Ce  que veulent les français, on le retrouve dans un sondage du Parisien/Aujourd’hui en France : pas de cumul, moins de technocrates , plus de jeunes...et plus d’interactions. Sur ce point le quotidien apporte quelques "solutions numériques"  comme des sites internet qui rapprochent décideurs politiques et citoyens

A la une de l’actualité également : le premier anniversaire de l’élection d’Alexis Tsipras, symbole pour Le Figaro d’une "Grèce toujours en panne".  Alors que l’Humanité se félicite de Grecs "qui résistent toujours aux créanciers". La Croix de son côté est allé prendre le pouls d’une population qui, face à la crise, est  toujours déchirée entre le désir  "de rester et celui de partir."

A lire aussi dans la presse régionale


La Voix du Nord consacre sa couverture à la manifestation « pour que vive Calais ». Organisée à l’initiative des commerçants et des professionnels du port, elle a rassemblé  entre 2000 et 2500 personnes selon le site de France 3 Nord-Pas-de-Calais. Elle avait pour but d’alerter sur "une situation migratoire lourde à porter pour une ville de 70 000 habitants durement frappée par la crise et le chômage."

« La méditerranée au bord de l’asphyie ». La Dépêche du midi consacre plusieurs pages aux dangers qui menacent la grande bleue comme la pollution et l’urbanisation. France 3 Côte d’Azur relaie aussi le cri d’alarme de l’organisation environnementale WWF qui s’inquiète des effets désastreux du développement du tourisme et des extractions d’hydrocarbure.