publicité

Revue de presse : une primaire à gauche ? les raisons de l'appel lancé dans Libération

A la une de vos journaux, l'appel lancé par quarante personnalités de gauche pour l'organisation d'une primaire, le "va-tout" du gouvernement sur l'emploi et la dernière commémoration des attentats de janvier qui n'a pas attiré les foules à Paris.

  • Par France 3 Toutes Régions
  • Publié le 11/01/2016 | 09:11, mis à jour le 11/01/2016 | 09:20
François Hollande et Manuel Valls lors de la COP21 en novembre 2015 à Paris © AFP

© AFP François Hollande et Manuel Valls lors de la COP21 en novembre 2015 à Paris


Libération  lance  un appel "pour une primaire à gauche" de plusieurs personnalités comme l’économiste Thomas Piketty ou Daniel Cohn-Bendit. Pour cette quarantaine de premiers signataires, une primaire serait une façon de "faire face autrement" à l’abstention et au Front National. Libération, par la plume de son patron Laurent Joffrin  explique en relayant cet appel vouloir "vivifier le débat civique" avant un premier tour qui sera dominé dit il "par la peur du FN et la crainte du péril de l’élimination". Reste à savoir comment le président sortant prendra la chose.

A droite la primaire est une certitude et en est déjà aux pronostiques. Pour Le Figaro Alain Juppé creuse l’écart puisque le maire de Bordeaux obtient 38% des intentions de vote dans un nouveau sondage. Loin devant Nicolas Sarkozy en nette baisse à 29%.

La politique qui est aussi à la une du Parisien /Aujourd’hui en France  Avec le "casse tête Taubira"  qui va devoir défendre une réforme qu’elle juge "inutile et néfaste". "La déchéance met la majorité en ébullition" renchérit l’Humanité qui rappel que les parlementaires socialistes sont divisés sur le sujet. Le Monde explique que le gouvernement se retrouve ainsi dans "une situation inédite"  avec une ministre ouvertement opposée  à un texte qu’elle est cessé porter et défendre devant les parlementaires.

Le gouvernement qui joue aujourd’hui son "va-tout" sur l’emploi selon Les Echos. Manuel Valls reçoit patronnât et syndicats sur le plan de formation annoncé par le chef de l’Etat lors de ses vœux. Mais de nombreuses questions se posent encore, notamment sur le financement.

Une très belle photo à la Une de La Croix,  avec l’ombre de la statue de la Place de la République. Le dernier hommage de la semaine aux victimes des attentats de janvier n’a pas attiré les foules même si l’émotion était au rendez-vous. L’Humanité se pose  la question "Que reste t-il de l’élan du 11 janvier ?"  et regrette  cette "commémoration de trop" à la limite  dit-il "de l’instrumentalisation".

A lire aussi dans la presse régionale


"Un thé pour briser les préjugés ". C’est à l’opération "mosquées ouvertes" que Libération de Champagne consacre sa une. Les visiteurs ont pu découvrir simplement le fonctionnement des lieux de culte de l’Islam en toute convivialité. France 3 Poitou Charentes, comme une vingtaine de personnes ce dimanche, a poussé les portes de la mosquée d’Angoulême.

De "nouveaux métiers pour les postiers" s’affichent en couverture de Ouest France qui explique que l’entreprise commence à demander aux facteurs de livrer des médicaments, collecter du papier à recycler et même à faire passer le permis de conduire. Les syndicats sont sceptiques d’autant que cette réforme s’accompagne de nouvelles organisations de tournées qui "ne passent pas" comme le précise France 3 Auvergne.
les + lus
les + partagés