publicité

Chassé-croisé des vacances d'hiver: pic de 140 km de bouchons à 11h30

Un pic cumulé de 140 kilomètres de bouchons a été atteint ce samedi à 11h30 sur les routes des stations alpines, pour ce qui devait être le plus grand chassé-croisé des vacances d'hiver, classé "noir" en Rhône-Alpes, selon le Centre régional d'informations et de coordination routières (CRICR).

  • dm (avec AFP)
  • Publié le 20/02/2016 | 16:08, mis à jour le 20/02/2016 | 16:08
Trafic dense sur les axes conduisant aux stations de ski - 20/2/16 © France 3 RA

© France 3 RA Trafic dense sur les axes conduisant aux stations de ski - 20/2/16

"Un pic de 140 kilomètres de bouchons dans les deux sens, c'est conforme à 2013, année de référence car la configuration des zones est identique, mais moins que la semaine dernière où on a connu un pic cumulé de plus de 180 km de bouchons à midi", a expliqué Severine Besson, co-directrice du CRICR Rhône-Alpes-Auvergne. Selon elle, beaucoup de vacanciers ont choisi de partir dès vendredi soir. Dans le sens des départs, classé "noir" par Bison Futé, on n'enregistrait plus à 13H00 que 53 km de perturbations cumulées, les principales difficultés se situant sur l'A43 entre Lyon et Chambéry, en direction des vallées de la Maurienne et de la Tarentaise avec un cumul de 25 km de bouchons.

Circulation chargée en direction des stations de ski

image J.Ceroni, C.Nicolas - 20/2/16



La traversée de la région grenobloise restait difficile à la mi-journée avec 4 km de bouchons sur l'A480, 1 km sur la rocade sud et 10 km sur la RN85 entre Champagnier et Vizille. Sur la RN90, les automobilistes devaient s'armer de patience sur une dizaine de kilomètres en direction de Bourg-Saint-Maurice (Savoie).

En début d'après-midi, les accès aux stations ne posaient pas de problèmes particuliers, selon le CRICR.

La circulation se densifiait un peu dans le sens des retours, classé "orange" par Bison Futé, avec 50 km de perturbations cumulées, principalement sur l'A43, Chambéry/Lyon où on recensait 7 km de bouchons à Aiton (Savoie) et 15 km entre La-Tour-du-Pin et Bourgoin (Isère).

Ce week-end est considéré comme "le plus chargé des vacances d'hiver 2016" car il fait coïncider les départs des personnes de la zone C, les derniers retours de ceux de la zone B, et les retours partiels pour ceux de la zone A.
les + lus
les + partagés
publicité