Depakine : un rapport dénonce "le manque de réactivité" de Sanofi

Sanofi commercialise depuis 1967 un médicament contre l'épilepsie, la Dépakine, jugée responsable de plusieurs centaines de malformations congenitales. Plusieurs victimes sont recensées en Rhône-Alpes. Un rapport dénonce "le manque de réactivité" du laboratoire et des autorités sanitaires.       

  • Par Philippe Bette
  • Publié le , mis à jour le
© Max PPP

© Max PPP

Le valproate, un médicament indispensable au traitement de l'épilepsie, a provoqué au moins 450 malformations congénitales chez des bébés exposés in utero en France, selon un rapport qui critique le "manque de réactivité" des autorités sanitaires et du laboratoire Sanofi.

Incontournable pour certains patients atteints d'épilepsie, mais également utilisé pour traiter les troubles bipolaires, le valproate de sodium est présent dans plusieurs spécialités pharmaceutiques dont l'antiépileptique Dépakine, commercialisé en France par Sanofi depuis 1967, puis sous forme générique par d'autres laboratoires. Sanofi le commercialise dans plus de 120 pays.

Commandé par la ministre de la Santé, Marisol Touraine, le rapport évalue à "entre 425 et 450 le nombre de cas de naissances d'enfants vivants ou mort-nés exposés in utero au valproate entre 2006 et 2014 qui sont porteurs de malformations congénitales", en appliquant à la France entière des données obtenues dans la région Rhône-Alpes.Selon l'Igas, il faudra toutefois attendre le mois de mai pour avoir une "mesure plus précise de l'impact des prescriptions de valproate sur la descendance des femmes exposées".

Dès le 1er mars, l'avertissement pour les femmes enceintes qui figurait déjà dans la notice du médicament va être inscrit sur la boîte.
 

Depakine : paroles de familles drômoises

Dépakine, ce médicament antiépileptique vendu depuis 1967, qui selon un rapport de l'IGAS provoque des malformations chez les foetus. Le témoignage de familles touchées... le reportage de S.Meallier, S.Hyvon, S.Murat - 24/2/16  -  France 3 RA  - 

Intervenants
1 - Danièle Guilbert - Mère de Jessy
2 - Emilie - 16 ans
3 - Marilyne Bourdi - Mère d'Emilie
4 - Jessy - 20 ans

  • Mort inattendue du nourrisson (MIN) : le point sur la prévention avec une pédiatre

    En France, 400 à 500 nourrissons meurent chaque année avant l’âge de 1 ans. Ces décès pédiatriques sont répertoriés sous le terme "mort inattendue du nourrisson". Béatrice Kugener, Pédiatre et Responsable du Centre de référence sur la mort inattendue du nourrisson (*), est l'invitée du 12/13.

    Mis à jour le 20/09/2016
  • Quand la tablette remplace les sédatifs...

    Après deux ans d'études sur un groupe de 112 enfants, l'Hopital femme-Mère-Enfant de Bron démontre que les tablettes numériques sont aussi performantes que les médicaments sédatifs pour réduire l'anxiété avant une intervention chirurgicale...

    Mis à jour le 09/09/2016
  • La question des rejets de greffes

    Après l'annonce du décès d'Isabelle Dinoire il y a deux jours, se posent tout un tas de questions sur ce que l'on peut considérer ou pas comme la réussite d'une greffe et la question, incontournable, des rejets. 

    Mis à jour le 08/09/2016
  • Journée de la contraception : le point à Limoges

    Aujourd'hui lundi 26 septembre 2016 était la journée mondiale de la contraception. Un enjeu de santé et de société majeur. Etrangement encore trop souvent obscur pour de nombreuses jeunes femmes.

    Publié le 26/09/2016
  • La chirurgie du futur débarque à Strasbourg

    Après deux ans de travaux, un institut hospitalo-universitaire associé à l'hôpital et à l'Institut de recherche contre les cancers de l'appareil digestif (IRCAD) s'apprête à ouvrir ses portes à Strasbourg. Il accueillera à la fois patients et chercheurs. Visite des lieux en avant première.

    Mis à jour le 26/09/2016
  • Un robot opératoire à l'hôpital de Chambéry

    Le Centre hospitalier de Chambéry vient de faire l'acquisition d'un robot opératoire de dernière génération. Une machine qui permet aux chirurgiens, grâce à une vision en 3 dimensions, d'intervenir avec beaucoup de précision.

    Mis à jour le 26/09/2016
les + lus
les + partagés