publicité

La Fondation "Apprentis d'Auteuil" fête son 150eme anniversaire !

La fondation Apprentis d'Auteuil, qui lutte contre le décrochage scolaire, forme à un métier et offre un soutien à des familles souvent dépassées, célèbre son 150e anniversaire, avec en ligne de mire l'insertion professionnelle des jeunes en difficulté.

  • dm (avec AFP)
  • Publié le 16/03/2016 | 14:44, mis à jour le 16/03/2016 | 15:00
© France 3 RA

© France 3 RA


Aider les enfants des rues ... c'était il y a 150 ans ! 

A ses débuts, en mars 1866, la maison d'Auteuil, fondée à Paris par l'abbé Roussel, recueillait les gamins des rues sans famille. Le vagabondage est alors durement réprimé et les enfants jetés en prison. Puis l'abbé créa un internat, des ateliers de cordonnerie ou d'horlogerie et offrit à ces jeunes orphelins la possibilité d'apprendre un métier. Une initiative rarissime à l'époque, même si cela s'accompagnait d'une discipline de fer dans son institution.
Après la Première guerre mondiale et son bon million d'orphelins de père, l'Office national des pupilles de la nation voit le jour, mais beaucoup d'enfants sont encore confiés à des oeuvres privées, comme celle des Orphelins Apprentis d'Auteuil.
Reconnue d'utilité publique en 1929, l'oeuvre d'Auteuil a ouvert quelques centres à la campagne grâce à des legs. Ce sera ensuite la Seconde guerre mondiale et de nouveaux orphelins... 

Les missions de la Fondation "Apprentis d'Auteuil"

Le point avec Anne Werey, Directrice Apprentis d'Auteuil Grand Rhône - Interview F.Llop (12/13 Rhône-Alpes du 16/3/16)


Des missions élargies... des missions tous azimuts

Aujourd'hui, cette institution catholique, dirigée par Nicolas Truelle, nommé à sa tête en 2015 après une carrière dans le privé, a élargi ses missions et associe enfants et familles. L'institution accompagne aujourd'hui  25 000 jeunes en difficulté scolaire, sociale et familiale (dont 3 200 confiés par l'Aide sociale à l'enfance/ASE), et leurs familles, dans ses 230 établissements en France métropolitaine et dans les DOM. 

Contre le décrochage scolaire, la fondation compte 14 écoles primaires, 21 collèges, 25 lycées et 32 internats et propose des formations en lien avec des entreprises partenaires : hôtellerie-restauration, industrie, mécanique, horticulture, bâtiment...etc. La Fondation Apprentis d'Auteuil continue aussi d'accueillir des "sans famille", mineurs isolés étrangers, désormais appelés "mineurs non accompagnés" (MNA), confiés par l'ASE. Ils sont près de 700 MNA par an, âgés en moyenne de 17 ans. 

La fondation compte 5 500 collaborateurs, 5 000 bénévoles, 300 000 bienfaiteurs et une soixantaine d'entreprises mécènes. Elle propose aussi des crèches, des lieux d'accueil mère-enfant ou des maisons de famille pour soutenir les parents fragilisés, dépassés ou en rupture de lien avec leur enfant, et organise pour ses apprentis des chantiers de solidarité à l'étranger.

Montéléger (26) - Un lycée professionnel au service des élèves les plus fragiles avec la Fondation "Apprentis d'Auteuil"

Le lycée professionnel "Val de Drôme", à Montéléger, est un établissement géré par la fondation "Apprentis d'Auteuil". L'organisation qui aide les jeunes en difficultés à s'insérer dans la société fête cette année ces 150 ans...

 

Un timbre pour le 150e anniversaire

A partir du 18 mars, il sera possible de se procurer un timbre « Apprentis d’Auteuil » qui célébre les 150 ans de la Fondation. Le timbre a été réalisé par la dessinatrice Pénélope Bagieu. L’artiste a symbolisé dans le visuel du timbre l’action de la fondation en dessinant « des mains bienveillantes d’adulte qui soulèvent et accompagnent un enfant pour lui permettre d’atteindre ses projets, de s’élever, d’avancer. Et d’être ensuite capable de continuer seul sa progression ». Elle a également dessiné le « tampon du 1er jour », exceptionnellement personnalisé. Il servira, lors des bureaux du 1er jour, à valider l’achat du timbre pour son lancement. Pour en savoir plus :  www.apprentis-auteuil.org 

les + lus
les + partagés