Lyon - La reconversion de l'ancien garage Citroën

Situé dans le 7ème arrondissement de Lyon, le bâtiment Citroën, autrefois une vaste station-service, a été rénové. Il sera inaugurée jeudi. Son architecture Art Déco, typique des années 30, a été conservée. Il est aujourd'hui essentiellement devenu un immeuble dédié au tertiaire. 

  • dm
  • Publié le , mis à jour le
© France 3 RA

© France 3 RA


Le saviez-vous ? D'une surface de plus  de 30 000 m², le garage a été construit au début des années 30 et inauguré en 1932, rue de Marseille, dans le 7e arrondissement de Lyon. L'architecte de la SA Citroën, Maurice Jacques Ravazé a conçu ce bâtiment en béton armé. Une vaste construction aux façades vitrées dont les étages étaient reliées par des rampes d'accès. 
Ce bâtiment est inscrit comme monument historique depuis 1992. Acheté en 2011 par une agence immobilière lyonnaise, il a été entièrement réhabilité. Le chantier de rénovation a coûté 35 millions d'euros. Une rénovation primée en 2015 par le salon de l'immobilier d'entreprise.  

Le reportage ci-dessous

Lyon - La reconversion de l'ancien garage Citroën

Edition locale du Grand Lyon - 19/1/16  -  France 3 RA  - 

 

  • Bourg-en-Bresse : L'architecte d' Ekinox concoit la future Arena de l'ASVEL

    Celui qui concoit la nouvelle Arena de l'ASVEL n'est autre que l'architecte d'Ekinox, déjà en service à Bourg-en-Bresse. Pierre Barillot vit et travaille à Bourg.Il prépare un complexe modulaire qui pourra à la fois accueillir des matches de basket et des événements à Villeurbanne en 2020.      

    Mis à jour aujourd'hui à 13h46
  • Musée des Confluences : l'architecte explique ses choix

    Interrogateur, critique, admiratif : le public n'est pas indifférent à ce nouveau vaisseau amiral de la culture à Lyon. Plus que les collections, c'est évidemment le parti-pris architectural qui soulève l'intérêt immédiat. L'architecte Wolf D.Prix s'explique au micro de F3 Rhône-Alpes.

    Mis à jour le 20/12/2014
  • Nord-Isère : des cas d'effondrement dans des maisons en pisé

    Deux cas récents d'effondrement de maison en pisé : il n'en fallait pas plus pour s'inquiéter. En cause, non pas la solidité de ce procédé ancestral de construction en terre crue, mais les modification de la voirie qui provoque une remonté des eaux de pluie. Un phénomène fatal au pisé.

    Mis à jour le 11/01/2014
les + lus
les + partagés