publicité

Cancer du sein : le projet Vénus cherche des modèles

Depuis 2010, le projet Vénus, mis en place par le Centre d’art Space Junk, a pour but de sensibiliser au dépistage du cancer du sein. Un projet artistique et caritatif pour toucher un large public : des toiles sont réalisées à partir de photos de femmes posant buste nu.  

  • dm
  • Publié le 16/02/2016 | 09:03, mis à jour le 16/02/2016 | 17:49
capture écran FB  www.facebook.com/projet.venus © DR - Photographe : AWEL / Artiste : Vanessa Ocana

© DR - Photographe : AWEL / Artiste : Vanessa Ocana capture écran FB www.facebook.com/projet.venus

Le principe du Projet Vénus : quand art rime avec santé


Le projet se déroule en quatre étapes sur une année. Une centaines de femmes volontaires se mobilisent afin de poser buste nu lors de séances photo. Les clichés sont réalisés par des photographes professionnels. Ces photographies sont ensuite imprimées sur toile, au format 50x70. Cinquante photographies seront confiées à des artistes aux univers très variés pour être sublimées et retravaillées. A partir de ces photographies, des oeuvres seront également réalisées par d’autres femmes lors d’ateliers socio-artistiques. Cinquante photographies leurs seront confiées lors de la tenue de huit ateliers, à Lyon et Villeurbanne, en "zones urbaines sensibles". En 2015, ce sont près de 70 femmes qui ont assisté à ces ateliers artistiques. 

Le but du projet Vénus : briser les tabous associés au cancer du sein, échanger sur l’importance du dépistage, difffuser de l'information auprès des femmes, notamment auprès de celles qui sont concernées par le dépistage organisé du cancer du sein. Un public compris entre 50 et 74 ans. De l'information concernant le dépistage du cancer du sein est diffusée à chaque étape du projet. 

Troisième étape du projet Vénus : les oeuvres réalisées seront également exposées dans plusieurs lieux durant le mois dit "Octobre rose", mois consacré à la prévention et à la lutte contre le cancer du sein. Ces oeuvres seront au final vendues aux enchères et une partie de l'argent récolté sera reversé à l’association Europa Donna. L'association, composée de bénévoles, est présente dans une quarantaine de pays. L'an dernier, la vente a recueilli plus de 5000 euros.

Le projet Vénus se déroule à Lyon pour la septième année consécutive
Aujourd'hui, ces séances de shooting photo de trente minutes se dérouleront les dimanches 6 et 27 mars 2016 au studio Le Carré, dans le 1er arrondissement de Lyon. Une centaine de femmes majeures sont recherchées pour la nouvelle saison de cette action artistique. "Elles sont déjà plus de 80 femmes à avoir répondu à l'appel à candidature," selon Violette Paquien, du centre d'art Space Junk Lyon et chargée du projet. La plus jeune candidate a 19 ans, la plus âgée a 72 ans. Quelles sont leurs motivations ? "Pour certaines, c'est une forme de revanche. Elles se prouvent ainsi qu'elles sont plus fortes que la maladie. Pour la plupart, c'est parce que des proches ont été confrontées au cancer du sein," explique Violette Paquien. Avis aux nouvelles candidates.

Pour participer et s'inscrire ... Il suffit d'envoyer un mail à violettepaquien@spacejunk.tv en précisant votre nom, prénom, âge, adresse, un numéro de téléphone, si vous avez déjà participé au projet Vénus et vos motivations.
Nouveau : le projet Vénus arrive aussi à Grenoble

Attention en 2016, le projet Vénus arrive aussi à Grenoble. Une première édition pour quatre dates de shooting photo sont prévues. pour 80 candidates. Les dates retenues : les 23 et 30 mars, les 2 et 6 avril. 

les + lus
les + partagés