Lyon : la rénovation de la Fontaine des Terreaux doit débuter en mars

La fontaine de la place des Terreaux à Lyon a besoin d'un coup de frais. La mairie a annoncé sa restauration en conférence de presse ce mardi. L'oeuvre de Bartholdi va être démontée à partir de mars 2016, et ne retrouvera sa place qu'à l'automne 2017.   

  • DM
  • Publié le , mis à jour le
Commandée par la ville de Bordeaux, elle devait représenter le "char triomphal de la Garonne". © France 3 RA

© France 3 RA Commandée par la ville de Bordeaux, elle devait représenter le "char triomphal de la Garonne".



La place des Terreaux va donc rester plusieurs mois sans sa fontaine. L'oeuvre se dégrade et même la structure métallique interne subi une forte corrosion. Le monument emblématique du centre-ville de Lyon va être démonté et faire l’objet d’une restauration en atelier. Au total, 18 mois de travaux et 3,1 millions d'euros investis pour donner une seconde jeunesse à l'oeuvre de Frédéric Auguste Bartholdi, père de la statue de la Liberté.

Lyon : la rénovation de la Fontaine au programme

Reportage M.Figureau, S.Goldstein, I.Murat - 9/2/16 - Intervenants : Gérard Collomb - Maire de Lyon (PS) / Didier Repellin / Architecte des bâtiments de France  -  France 3 RA  - 


Cette restauration va permettre à la célèbre fontaine de retrouver son lustre et ses effets : des chevaux jaillissants de l'écume et leurs nasaux vaporisant de l'eau (voir le diaporama ci-dessous). A l'origine, Bartholdi avait imaginé cette fontaine pour la ville de Bordeaux. En 1889, lors de l'exposition universelle de Paris, le maire de Lyon, Antoine Gailleton fut séduit par l'ouvrage. Acquise par Lyon, la fontaine a été installée dans un premier temps face à l'Hôtel de ville : son inauguration a eu lieu en septembre 1892. Un siècle plus tard, en 1992, la municipalité a décidé de réaménager l'espace, à la suite de la construction d'un parc de stationnement sous la place des Terreaux. La fontaine a alors été déplacée en 1994 et a pris place face au Musée des Beaux Arts. Le 29 septembre 1995, la fontaine Bartholdi a été classée monument historique....


Vers la requalification de la place des Terreaux 

Après la fontaine Bartholdi, c'est la place des Terreaux, en piteux état depuis plusieurs années, qui va être restaurée à partir de 2018. Le maire de Lyon, Gérard Collomb indique sur son fil twitter que "les travaux de requalification de la place débuteront courant 2018."  Une requalification complète d'ici à 2020. Le maire de Lyon n'a cependant pas donné de détails sur le futur budget. Une rénovation qui doit être conduite par les services de la ville en collaboration avec l'artiste international Daniel Buren et l'architecte Christian Drevet. "Il s’agit d’offrir aux Grands Lyonnais et aux nombreux visiteurs qui la traversent, une place rénovée qui puisse accueillir, dans les meilleures conditions, des événements festifs et commémoratifs, des rassemblements populaires à l’image de la Fête des Lumières," indique la Métropole dans un communiqué.

Il s'agira notamment de dépasser les nombreux "dysfonctionnements" de la place que l'artiste avait réhabilité en 1994 avec l'architecte lyonnais Christian Drevet. Le maire espère notamment revoir jaillir les 69 petites fontaines alignées au
carré sur un revêtement en pierres blanches, noires et grises, qui n'avaient pas tenu longtemps. Car dès 1995, l'oeuvre avait dysfonctionné, l'eau débordant, la pierre se cassant ou s'affaissant. Cet été, l'artiste s'était dit "écoeuré" par "l'état d'abandon" de la place menaçant d'une action en justice à l'encontre de la ville. Exit la polémique qui était née entre l'artiste et la ville à l'été 2015
Vers la requalification de la Place des Terreaux

9/2/16  -  France 3 RA  - 


 

  • Herqueville (27) : le jardin secret de Louis Renault

    L'inventeur et constructeur automobile Louis Renault s'intéressait de près au travail dans les fermes. Il a acquis près de 2000 hectares près du Vaudreuil. Cette histoire est racontée dans un livre

    Mis à jour le 26/09/2016
  • La teurgoule, le dessert normand

    On pourrait la prendre pour un simple riz au lait mais il n'en est rien : la Teurgoule c'est une tradition. La 38ème édition du concours national de Teurgoule s'est déroulée à Houlgate. Pour l'emporter il fallait proposer dans sa jatte en terre cuite un dessert au vrai goût d'autrefois
    Mis à jour le 26/09/2016
  • La tenture de l'Apocalypse d'Angers examinée sous toutes les coutures

    Mal accrochée? Mal éclairée? Trop empoussiérée? L'Etat a entamé une "autopsie" de la tenture de l'Apocalypse, plus grande tapisserie médiévale au monde, pour mesurer les effets d'une exposition permanente de ce chef d'oeuvre du XIVe siècle dans une galerie du château d'Angers. 

    Mis à jour le 25/09/2016
les + lus
les + partagés