Un blessé grave dans une avalanche à La Clusaz

Ce samedi matin, une avalanche d'envergure s'est déclenchée en Haute-Savoie, dans un secteur hors-piste proche de la station de ski de La Clusaz. Un homme de 45 ans, originaire de la région, a été grièvement blessé. Son pronostic vital est engagé.

  • Par Julie Jacquard
  • Publié le , mis à jour le
© Google Maps

© Google Maps


Les secours en montagne se dirigent vers le lieu de l'avalanche, samedi 30 janvier. © Ariane Combes/France 3 Alpes

© Ariane Combes/France 3 Alpes Les secours en montagne se dirigent vers le lieu de l'avalanche, samedi 30 janvier.


Après plusieurs heures de recherches, celles-ci sont désormais terminées. Le bilan définitif de l'avalanche qui s'est produite samedi matin vers La Clusaz, est d'un blessé grave. 

Deux hélicoptères et 35 secouristes, dont quatre maîtres-chiens d'avalanche, ont été mobilisés jusqu'en début d'après-midi pour tenter de retrouver d'autres skieurs éventuels, la présence de matériel de ski en surface de la coulée ayant fait craindre d'autres victimes. Mais ce matériel appartenait à des témoins et après plusieurs sondages infructueux du manteau neigeux, tout doute a été levé.

Cette avalanche "d'envergure", de 300 mètres de large, selon les secours, s'est déclenchée à 9H30 sur la combe de Grand Crêt, un secteur hors piste situé à 2.100 mètres d'altitude dans le massif des Aravis, très prisé des randonneurs à ski.

La combe de Grand Crêt à La Clusaz. © Ariane Combes/France 3 Alpes

© Ariane Combes/France 3 Alpes La combe de Grand Crêt à La Clusaz.


C'est un témoin qui a donné l'alerte après avoir vu un skieur se faire ensevelir.

Ce dernier, un randonneur de 45 ans originaire de la région, était équipé d'un détecteur de victime d'avalanche et a été repéré rapidement. Dégagé en état d'arrêt cardio-respiratoire par des témoins de l'accident, il a été transporté à l'hôpital d'Annecy.

Il a "probablement été victime d'une plaque à vent, qui s'est déclenchée à son passage", a précisé le capitaine Patrick Poirot, commandant du Peloton de gendarmerie de haute montagne (PGHM) d'Annecy. La coulée s'est déployée sur "une grande partie de la pente".

La victime skiait avec un ami qui, lui, n'a pas été emporté. Une cinquantaine de randonneurs présents sur les lieux ont pris part aux recherches.

les + lus
les + partagés