Xavier Breton, "l'homme d'une deuxième droite", invité de la Voix est libre

Xavier Breton, député de l'Ain, conseiller régional et depuis peu patron des "Republicains" de l'Ain est l'invité de "La Voix est libre" samedi à 11h25. Ce parlementaire conservateur se définit lui-même comme issu "d'une deuxième droite".

  • Par Philippe Bette
  • Publié le , mis à jour le
© Ph.Bette

© Ph.Bette

Élu depuis peu à la tête des Républicains dans l'Ain, Xavier Breton ne veut pas encore dévoiler sa préférence pour celui ou celle qui serait le(a) meilleur(e) candidat(e) à la présidentielle. Sa priorité, veiller déjà au bon déroulement de la primaire de la droite et du centre pour laquelle 8 candidatures sont déjà déclarées officiellement. Une grosse organisation puisque 100 bureaux de vote seront ouverts à cette occasion rien que dans l'Ain.

Il en convient déjà, "8 candidats et sans doute 10 en définitive, ça fait beaucoup par rapport à la primaire socialiste". Un indice sur son choix ? Tout juste reconnaît-il qu'il votera pour "celui qui aura le courage de demander des efforts aux français". Et une conviction : "Il peut y avoir des surprises !"     

Xavier Breton, père de 8 enfants, explique son positionnement politique et ses convictions personnelles, sa foi catholique qui "n'est pas une revendication", s'empresse-t-il de préciser. Olivier Michel lui demande alors d'expliquer pourquoi il a demandé en 2014 le déremboursement de l'IVG. Xavier Breton précise alors qu'il ne peut être d'accord avec l'avortement s'il n'y a pas d'urgence, ni cette notion de détresse pour l'enfant à naître.
Olivier Michel et Xavier Breton © Ph.Bette

© Ph.Bette Olivier Michel et Xavier Breton


S'engage alors avec Philippe Liotard, sociologue, maître de conférences à Lyon 1 et chargé de mission à l'égalité des chances un débat sur la théorie du genre, si présente dans l'affrontement droite/gauche autour du mariage pour tous et du droit à l'adoption pour les couples homosexuels...
Philippe Lioatard est sociologue et maître de conférences à l'université Lyon Claude Bernard (Lyon 1) © Ph.Bette

© Ph.Bette Philippe Lioatard est sociologue et maître de conférences à l'université Lyon Claude Bernard (Lyon 1)


Xavier Breton est aussi membre de la commission d'enquête sur le financement occulte du terrorisme et de Daech. "Il y a beaucoup de zones d'ombre et nous sommes en train de remonter vers les intermédiaires, explique-t-il. Nous nous interrogeons notamment sur des donations faites par des particuliers. Nous dresserons un constat et nous ferons des propositions".

Le parlementaire, qui a été reçu récemment avec une petite délégation parlementaire par le président Syrien Bachar El Assad, se défend d'avoir affaibli la diplomatie française. La ligne diplomatique de la France n'est plus tenable selon lui et il faut que la solution vienne des Syriens eux-mêmes.

L'homme qui est l'invité samedi de "la Voix est libre" est un homme de conviction qui se définit lui-même "comme un conservateur, d'une deuxième droite"... C'est à voir samedi dans "La voix est libre" sur France 3 à 11h25.

Xavier Breton,député de l'Ain,invité de LVEL

Xavier Breton,député de l'Ain,nouveau patron des Républicains dans ce département et conseiller régional est l'invité d'Olivier Michel dans la Voix est libre du samedi 27 Février 2016  -   - 



  • Bruno Lemaire en campagne dans les terres de l'Ain

    Le candidat actuellement en troisième position dans les sondages à la primaire de la droite était à Chateau-Gaillard avec les élus puis à St Maurice-de-Rémens avec les militants. Près de 800 personnes ont partagé avec lui convictions et paëlla.

    Mis à jour le 25/09/2016
  • La candidate de LO à Lyon ce week-end

    La candidate de Lutte Ouvrière est présente ce week-end dans la région lyonnaise à l'occasion de la fête départementale de son parti à Saint-Priest. 

    Mis à jour le 25/09/2016
  • Le Sommet des réformistes... sans les stars

    Initialement programmé avec des responsables politiques de dimension internationale, le Sommet des réformistes européens, qui se tenait aujourd'hui à Lyon, avec l'arrivée d'Emmanuel Macron en cloture, n'a pas eu le retentissement prévu.

    Mis à jour le 24/09/2016
les + lus
les + partagés