Rassemblés devant le Rectorat de Rouen pour défendre les contrats aidés