"40 ans après, ça concerne le monde entier"