Revue de presse : Dominique Voynet jette l'éponge

© Source/MIGUEL MEDINA
© Source/MIGUEL MEDINA

Très chers dentistes : les journaux écrivent ce mardi les chefs d'accusation. Dominique Voynet renonce à briguer à nouveau la mairie de Montreuil, elle s'explique dans Libération. Le gouvernement lance une campagne contre le harcèlement à l'école.

Par France 3 Toutes Régions


Revue de presse mardi 26 novembre 2013
Revue de presse en vidéo

Trop d'abus, trop d'opacité, les journaux mettent en cause les dentistes  après l'enquête choquante publiée par 60 millions de consommateurs.  A Paris, les dépassements d'honoraires sont même pratiqués sur des soins pour lesquels c'est interdit dit Le Monde. On en arrive à prendre des crédits pour se soigner : les témoignages publiés dans 20 Minutes sont à charge.

Dominique Voynet vide son sac dans Libération. Elle ne se représentera pas à la mairie de Montreuil. L'élue verte a aimé son travail de proximité, mais elle pointe les déviances de la politique. "Si la seule façon d'être élue, c'est d'être encore plus dure, de rendre coup pour coup, de traiter mes adversaires comme ils me traitent, avec des rumeurs, des insultes, des attaques...". "Je ne veux pas partir en campagne en promettant logements et jobs à la mairie comme le font certains de mes adversaires depuis des mois."

Coup d'envoi d'une campagne de lutte contre le harcèlement à l'école. Dans le Parisien / Aujourd'hui en France des exemples, et une mise en cause des réseaux sociaux qui permettent le défouloir, et donnent des outils pour insulter. Dans 20 Minutes une solution pratiquée par un collège de Seine-Saint-Denis : les élèves deviennent eux-même médiateurs.

A lire aussi dans la presse régionale


Avant la politique pure, des débats de fond en lien avec les élections municipales à venir.  Le Télégramme confronte 46 communes du Finistère à leur dette, et aux moyens employés pour la réduire. Sur le site internet de France 3 Haute-Normandie une autre enquête plus globale sur la gestion des finances des petites communes.

Les délais d'attente pour passer une IRM s'allongent en France. Dans Vosges Matin la moyenne affichée est de 40 jours, c'est beaucoup lorsque l'on attend un diagnostic. Même constat de France 3 Basse-Nomandie. Dans la région il faut patienter 50 jours en moyenne.

La fin des cabines téléphoniques approche, nous dit la Voix du Nord. Il en reste 4600 dans le Nord-Pas-de-Calais. L'opérateur Orange a prévu d'arrêter de vendre des télécartes en avril 2014. France 3 Centre enquête sur cette espèce en voie de disparition qu'est la cabine téléphonique avec une vidéo humoristique en bonus.

Sur le même sujet

6 infos sur la crémation