Intrusion sur le site nucléaire de Cruas : 2 militants de Greenpeace jugés en appel

Le 05 décembre 2011, deux membres de Greenpeace avaient pénétré dans l'enceinte du site nucléaire de Cruas-Meysse, en Ardèche. Les deux militants étaient jugés jeudi 04 octobre par la cour d'appel de Nîmes.

Les deux prévenus étaient restés quatorze heures dans un lieu de stockage de déchets, dissimulés sous des bâches. En s’introduisant sur ce site sensible ardéchois, les deux militants avaient voulu prouver l’insuffisance de la protection des installations nucléaires civiles françaises. Le même jour, plusieurs militants de Greenpeace s'étaient également introduits sur un autre site nucléaire, à Nogent-sur-Seine (*).

Dans l'affaire de Cruas, un premier procès s'est déroulé en début d'année : Julien et Vincent, poursuivis pour "violation de domicile et dégradation", ont été relaxés par le tribunal correctionnel de Privas le 28 février dernier, alors que le parquet avait requis 4 à 6 mois de prison avec sursis ainsi qu’une amende de 1 000 à 1 500 euros.

Jeudi 04 octobre, une amende de 1 500 euros a été requise par le parquet général devant la cour d'appel de Nîmes contre les deux militants. La défense a plaidé la relaxe. La décision de justice a été mise en délibéré au 22 novembre prochain.

-----------------------------------------------------------------------------------------------------------------
(*) Pour l'intrusion de la centrale de Nogent-sur-Seine, la cour d'appel de Reims doit rendre sa décision le 11 octobre, concernant six femmes et trois hommes. Des peines de quatre à six mois de prison ont été requises à l'audience, le 20 septembre. Les prévenus 
poursuivis pour "violation de domicile et locaux professionnels et dégradations en réunion", avaient tous été relaxés le 21 février par le tribunal correctionnel de Troyes. Le parquet et EDF avait fait appel de cette décision.Un exercice national de protection et d’évaluation de sécurité est prévue ce jeudi soir à la centrale nucléaire de Cruas-Meysse.

L'actualité "" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
L'actualité "" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
choisir une région
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité