• FAITS DIVERS
  • SOCIÉTÉ
  • DÉCOUVERTE
  • ECONOMIE
  • CULTURE
  • SPORT

Jean-François Copé mobilise ses troupes à Clermont-Ferrand

Le héraut de la droite décomplexée mobilise ses troupes pour tenter de faire mentir les sondages
Le héraut de la droite décomplexée mobilise ses troupes pour tenter de faire mentir les sondages

Plus de 500 militants sont venus soutenir Jean-François Copé, samedi soir à l'école supérieure de commerce de Clermont-Ferrand, dans sa course à la présidence de l'UMP

Par Evelyne Rimbert

Alors que les sondages donnent toujours François Fillon vainqueur le 18 Novembre, Jean-François Copé croit plus que jamais être élu président de l'UMP dimanche prochain.
Après une journée marathon en Auvergne, samedi, qui l'a conduit en début d'après-midi à Saint-Pourçain-sur-Sioule, puis en Haute-Loire et enfin à Clermont-Ferrand, le secrétaire général de l'UMP a mobilisé plus de 500 militants à l'école supérieure de commerce où il tenait sa 92ème réunion depuis mai dernier.

Non à une alliance avec le FN

Dans la salle également, ses soutiens politiques auvergnats : Brice Hortefeux, Claude Malhuret, Jean-Pierre Muselier, Marie-Thérèse Sikora ou bien encore Christophe Serre. 
Si Jean-François Copé n'a évoqué qu'à demi-mot son adversaire François Fillon, il n'a pas mâché ses mots, en revanche, contre la gauche et le rapport Gallois.
Jean-François Copé a également rejeté toute alliance électorale avec le FN, ce qui, selon lui "ferait exploser l'UMP".
Jean-François Copé à Clermont-Ferrand
Plus de 500 militants sont venus soutenir Jean-François Copé samedi soir à Clermont-Ferrand. Reportage : Pierre-Olivier Belle, Valérie Mathieu


Sur le même sujet

17e Festival Nuits Sonores à Lyon : les secouristes sur le pont

Les + Lus