Toujours aucune nouvelle des deux lycéennes du Puy-en-Velay, disparues depuis maintenant huit jours

Publié le Mis à jour le
Écrit par Gérard Rivollier

Le commissariat de police du Puy est en relation avec des enquêteurs dans toute la France, notamment dans la région nantaise et la région toulousaine.
Ils tentent de vérifier deux pistes en particulier.

Leurs investigations commencent par un témoignage d’une personne qui aurait aperçu hier soir une jeune fille correspondant au signalement de Camille à Saint-Hilaire-de Chaléons en Loire-Atlantique.
Rappelons que Geneviève, 16 ans, et Camille, 17 ans, auraient indiqué à des camarades de leur lycée et également via Facebook, leur projet de se rendre près de Nantes pour rejoindre les opposants à l’aéroport de Notre Dame des Landes.
Et puis, deuxième piste, la lettre qu’a reçue hier la mère de Geneviève à son domicile de Vals-près-le Puy en Haute-Loire.
Ce courrier aurait été posté de la région toulousaine.
Dans cette lettre, l’adolescente voulait rassurer sa mère et lui indiquait qu’elle était « au chaud et en sécurité » sans lui dire précisément où elle était hébergée.
Les deux familles des adolescentes sont de plus en plus inquiètes.
La police indique toujours travailler sur l’hypothèse d’une fugue.
Pour tout renseignement pouvant faire avancer les recherches, vous devez contacter le commissariat de police du Puy-en-Velay au 04 71 04 04 22.
durée de la vidéo: 03 min 20
Michel Lauran, le père de Camille, 17 ans, disparu