Alstom inaugure son centre mondial de technologie hydroélectrique à Grenoble

Publié le Mis à jour le
Écrit par France 3 Alpes

L'hydroélectricité de demain se décide aujourd'hui en ville ! C'est à Grenoble, qu'Alstom a décidé d'installer son nouveau siège mondial de technologie en hydroélectricité. 

Vidéos. C'est donc depuis Grenoble qu'Alstom va désormais coordonner l'ensemble de ses activités de recherche et développement en hydroélectricité.

La nouvelle destinée du site valait bien deux ministres: Delphine Batho, ministre de l'Ecologie, du développement durable et de l'énergie, et la Grenobloise Geneviève Fioraso, ministre de la Recherche et de l'enseignement supérieur, ont assisté à l'inauguration ce vendredi 1er février. 

Pour être à la hauteur, la direction d'Alstom promet "un programme ambitieux d'extension et de modernisation du site". Le développement a déjà commencé ces dernières années avec un doublement de la capacité du laboratoire de tests hydrauliques. Il est aujourd’hui doté de six plateformes d'essais.

Le site de Grenoble accueille également des équipes d'ingénierie, de gestion de projets, et de fabrication, soit 650 personnes aujourd’hui. Un projet de regroupement de moyens techniques et humains complémentaires sur le site est également prévu à l’avenir.

 

La recherche et la formation en hydroélectricité


Alstom a également annoncé la création d'une Chaire industrielle dédiée aux machines hydrauliques, à l'Institut polytechnique de Grenoble (Grenoble INP).

La mission d'une Chaire Industrielle est, d’une part de réaliser des recherches, d’autre part de diffuser les connaissances au travers de formations.

Les clients d’Alstom pourront en bénéficier pour, par exemple, améliorer la production de leurs centrales hydroélectriques.

"Partout dans le monde, et notamment en Europe, l’hydroélectricité a un fort potentiel de croissance", explique Maryse François-Xausa, Vice-Présidente de la Recherche et Développement d'Alstom, "l'hydroélectricité doit être en mesure de prendre le relais des énergies intermittentes telles que l'éolien ou le solaire. Le développement de notre pôle technologique à Grenoble s'inscrit pleinement dans cette perspective".

Alstom a équipé plus de 25% des installations hydroélectriques dans le monde.