• FAITS DIVERS
  • SOCIÉTÉ
  • DÉCOUVERTE
  • ECONOMIE
  • CULTURE
  • SPORT

Victoire de L'OL à Montpellier : les Lyonnais en bonne voie pour la Champions League

L'entraîneur lyonnais à l'issue d'un matche très disputé.
L'entraîneur lyonnais à l'issue d'un matche très disputé.

L'Olympique lyonnais s'est relancé dans la course à une qualification en Ligue des champions en s'imposant (1-2) vendredi soir à Montpellier, en ouverture de la 33e journée de L1, grâce à un but de Clément Grenier à la dernière minute. 

Par Sandra Méallier

Lyon s'est ainsi emparé provisoirement de la deuxième place du championnat en attendant la rencontre de l'OM samedi face à Brest. Pour le moins, il est assuré de préserver la troisième place et de devancer Saint-Etienne avant le derby à Gerland, probablement décisif pour la fin de saison.

L'équipe de Rémi Garde, à la peine depuis la fin du mercato, a confirmé la victoire acquise dimanche devant Toulouse (3-1) et a consolidé ses chances de se qualifier en Ligue des champions.
Dans une rencontre équilibrée, et très accrochée dans l'entrejeu, Lyon exploitait chaque ballon de récupération pour inquiéter le gardien montpelliérain Geoffrey Jourdren. Peu avant la demi-heure de jeu, l'attaquant lyonnais Lisandro débloquait le match en concrétisant d'une tête piquée un centre précis du meneur Clément Grenier, associé à Yoann Gourcuff. Replacé au poste d'avant-centre, l'Argentin marquait son territoire pour inscrire son dixième but de la saison.

Montpellier avait alors recours à un exploit personnel de son meneur de jeu Younès Belhanda pour égaliser avant la pause. Discret jusque-là, l'international marocain plaçait une frappe de 20 mètres pour réussir son 10e but en L1.

Au cours de la seconde période, l'équipe de Rémi Garde subissait la forte pression exercée par Montpellier, orchestrée par le duo Cabella-Belhanda mais dépourvue d'efficacité. A la 57e minute, Mounier perdait un nouveau duel avec Vercoutre,avant que Belhanda n'ajuste une frappe puissante, de peu à côté.

L'OL, ne pouvant se défaire de l'emprise du milieu montpelliérain, se contentait de résister avec solidarité et bénéficiait d'un brin de chance sur une dernière frappe de Cabella, repoussée sur le poteau par Vercoutre (89è minute). Sur l'ultime action, et un corner repoussé par la défense héraultaise, Grenier plaçait une demi-volée dans la lucarne de Jourdren et offrait un succès inespéré à Lyon.





Sur le même sujet

Echevis ne veut pas être coupé du monde

Les + Lus