• FAITS DIVERS
  • SOCIÉTÉ
  • DÉCOUVERTE
  • ECONOMIE
  • CULTURE
  • SPORT

Langeac fête La Fayette

A Langeac, en Haute-Loire, pour fêter la Fayette tout le monde revêt les costumes d'époque...tous ou presque.
A Langeac, en Haute-Loire, pour fêter la Fayette tout le monde revêt les costumes d'époque...tous ou presque.

La commune de Langeac, en Haute-Loire, se replonge au 18ème siècle le temps d'un week-end pour fêter le Général La Fayette, héros de l'indépendance américaine. "La Belle Journée" fait revivre l'arrivée du général à Langeac lorsqu'il racheta la ville en 1786 à son retour des Etats-Unis.

Par Sébastien Kerroux

La Fayette, héros français et auvergnat

Né à Chavaniac, en Haute-Loire, le 6 septembre 1757, La Fayette, de son vrai nom Gilbert du Motier de La Fayette est issu d'une famille noble de Chavaniac. C'est d'ailleurs à l'Auvergne que le futur marquis doit son nom. "La Fayette" est en effet un lieu-dit situé dans la commune d'Aix-La-Fayette dans le Puy-de-Dôme, et fut le premier fief de la famille du Motier, commune qu'elle quittera un peu avant le 17e siècle. Orphelin à 12 ans, La Fayette est finalement pris sous la coupe de son arrière grand-père maternel, le comte de la Rivière, et fera ses études à Paris, avant de suivre une formation militaire à partir de 1771, et d'entrer officiellement dans l'armée en 1774.

L'épopée américaine : Lafayette ou "le héros des deux mondes"

Réformé de l'armée française en 1776, à cause de son désir de se rendre en Amérique pour lutter pour l'indépendance, Lafayette se rend finalement en Amérique et devient général de division dans l'armée continentale. Devenu intime de George Washington et membre de son état major, La Fayette sera ensuite blessé par balle à la bataille de Brandywine, Le 6 février 1778, une alliance officielle est enfin instaurée entre la France et le "nouveau monde". 

À son retour en France en 1779, La Fayette est fêté comme un héros. Il sera ensuite élu député de la noblesse d’Auvergne aux États généraux.

Le retour en Haute-Loire

Après plusieurs voyages vers les Etats-Unis, le Général Lafayette reviendra en Auvergne en 1786. Dès lors, il achète la commune de Langeac pour 188 000 livres et devient le marquis de Langeac. Un retour célébré chaque année lors de la fête de "la belle journée"  où pendant deux jours la commune revêt costumes d'époque et décors du 18e siècle, et rejoue la remise des clés de la ville.

DMCloud:91507
Langeac fête le marquis de La Fayette
Reportage : Gérard Rivollier et Bruno Lebret. Intervenants : Alice Diquero (Le Cercle d'Escrime Ancienne de Marly-le-Roi), Jean-Pierre Brunel (bénévole du camp militaire), Hervé Haon (association "L'Envol")



Sur le même sujet

Intempéries à Vichy : des dégats sur le patrimoine arboré

Les + Lus