Cet article date de plus de 7 ans

Les ravins de Corboeuf classés par le Ministère de l'Environnement

Les ravins de Corboeuf, situés sur la commune de Rosières, en Haute-Loire, viennent d'être classés par le Ministère de l'Environnement. Ce classement devrait permettre d'accroître la notoriété de ce "petit colorado auvergnat", qui reste pour l'instant très peu connu.

Les ravins de Corboeuf, c'est un site géologique exceptionnel : profonds d'une quarantaine de mètres, l'argile qui les compose prend des couleurs multiples selon les lumières et les saisons.

"L'origine de ce paysage remonte à environ 40 millions d'années lorsque la plaine de l'Emblavez et le bassin du Puy constituaient un immense lac. Les ravins d'argile que l'ont voit aujourd'hui sont les sédiments qui restent de ce lac" explique Andrée Ramousse, adjointe au maire de Rosières.

Après trois ans de procédure, le site vient d'être classé par le Ministère de l'Environnement. L'objectif est de le protéger contre la végétation qui gagne les pentes mais aussi de limiter l'impact des visiteurs en les canalisant davantage. Ce classement doit aussi permettre la mise en valeur de ces ravins, relativement peu connus jusqu'ici…

"Nous allons d'abord sur le site même permettre aux visiteurs de bien voir les ravins avec l'aménagement d'un belvédère" indique Adrien Gouteyron, maire de Rosières, avant d'ajouter que le site va faire l'objet d'actions de promotion.

Les ravins de Corboeuf constituent le 14e site classé en Haute-Loire, au même titre par exemple que le Mont Mézenc ou le rocher Corneille.


 

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
environnement patrimoine nature