• FAITS DIVERS
  • SOCIÉTÉ
  • DÉCOUVERTE
  • ECONOMIE
  • CULTURE
  • SPORT

Nonette: Gilbert Douet reconnu victime par la Cour Européenne des droits de l'homme

Gilbert Douet arrêté à Nonette en 2005 peut se consacrer sereinement à son métier d'antiquaire / © Claude Fallas
Gilbert Douet arrêté à Nonette en 2005 peut se consacrer sereinement à son métier d'antiquaire / © Claude Fallas

Après 8 ans de procédure, Gilbert Douet, cet antiquaire arrêté à Nonette en 2005 et sérieusement blessé lors de son interpellation, a été reconnu comme victime par la Cour Européenne des droits de l'homme qui a condamné l'Etat français pour traitement inhumain et dégradant. 

Par France 3 Auvergne

Après 8 ans de procédure, c'est le soulagement pour Gilbert Douet. Cet antiquaire avait été arrêté à Nonette en 2005 en marge d'une manifestation anti-OGM et avait été sérieusement blessé par les gendarmes lors de son interpellation. Ceux-ci ont été relaxés deux fois par les juges français mais la cour européenne des droits de l'homme a finalement reconnu jeudi 3 octobre Gilbert Douet comme victime et a condamné l'Etat français pour traitement inhumain et dégradant. 
Au moment des faits, Nonette était dans le viseur des faucheurs anti-OGM et quadrillée par les forces de l'ordre. Gilbert Douet avait été interpellé alors qu'il venait d'effectuer un demi-tour brutal en voiture, à l'approche du dispositif de gendarmes. Il sortait d'un restaurant et rentrait chez lui. Deux gendarmes l'avaient frappé à coups de matraque, provoquant de multiples contusions et une fracture du coude.

Un citoyen apaisé 

Gilbert Douet est un citoyen apaisé qui considère que justice lui a été rendue. L'antiquaire peut désormais mettre de l'ordre dans son bric-à-brac. Ces 8 années de combat judiciaire lui ont pris tout son temps et aussi beaucoup d'argent. En donnant raison à Gilbert Douet, la cour européenne des droits de l'homme (CEDH) a condamné l'Etat français à lui verser 15.000 euros au titre du dommage moral. La CEDH considère que l'article 3 de la convention européenne a été violé: "La cour estime que le gouvernement n'a pas démontré que le recours à la force était à la fois proportionné et nécessaire."
DMCloud:112661
Affaire Gilbert Douet
Un reportage de Pierre-Olivier Belle et Claude Fallas / montage de Alexis Cretin

 

Sur le même sujet

Toujours sans nouvelles de Lorraine, disparue dans le Rhône

Les + Lus