Taxe à 75% : Aulas en première ligne

Publié le Mis à jour le
Écrit par Philippe Bette
© Jacques Demarthon /AFP

Jean Michel Aulas, ainsi que 5 autres présidents de clubs, et des responsables du football francais doivent rencontrer cet après midi le Président de la République pour contester la taxe à 75%  sur les hauts revenus.Faute d'un accord , les clubs francais pourraient faire grêve fin novembre.

Le président de la République française François Hollande rencontre jeudi à l'Elysée les patrons des clubs de foot qui menacent de faire grève fin novembre si le projet de taxation à 75% sur les hauts revenus devient réalité.Le foot français, qui n'a plus connu de grève depuis 1972,  parviendra-t-il à éviter cette extrémité ?

Le chef de l'Etat doit rencontrer les présidents de fédération et Ligue du foot, accompagnés de six présidents de clubs.
"Le but est de bien expliquer notre situation au président de la République, d'avoir une discussion, de nous faire entendre, de trouver une porte de sortie",explique Jean-Pierre Louvel, président du syndicat des clubs professionnels, et lui même président du Havre (2e div.).M. Louvel doit être accompagné de Noël Le Graët, président de la Fédération française de foot (FFF), et de Frédéric Thiriez, président de la Ligue de football professionnel (LFP). Feront également partie de la délégation les président de clubs Jean-Louis Triaud (Bordeaux), Jean-Michel Aulas (Lyon), Vincent Labrune (Marseille) et Michel Seydoux (Lille), ainsi que Jean-François Fortin (Caen).

Le retrait de la rétroactivité

Une grève en L1 et L2 --les protestataires préfèrent parler de "journée blanche"-- a été votée jeudi dernier par les dirigeants de clubs en vue du dernier week-end de novembre (du vendredi 29 novembre au lundi 2 décembre inclus).
Les présidents de clubs enragent contre le projet de la taxe à 75%, qui représenterait une charge totale de 44 millions d'euros pour la L1, estimation basée sur les hauts revenus d'environ 120 joueurs des 14 clubs concernés.Le nouveau dispositif de taxation tombe mal en cette période de crise aux yeux des patrons du foot qui mettent en avant la perte cumulée des deux divisions (L1 et L2) de 108 millions d'euros en 2011/12.

Mais, pour l'Elysée, après la suspension de l'écotaxe, pas question de retrait du projet de loi sur les 75%. "Nous ne reviendrons pas sur le principe d'une taxe à 75%", a ainsi souligné mercredi la porte-parole du gouvernement, Najat
Vallaud-Belkacem."C'est une posture politique qui n'est pas bonne, a rétorqué M. Louvel.

Pour mémoire,le foot français a payé l'an dernier 700 millions d'euros en charges sociales et a versé 130 millions d'euros à titre de solidarité au sport amateur".

AFP le 30/10/2013 13:54:49
Page1

En partenariat avec France 3 France Bleu et Make.org

Participez à la consultation citoyenne sur la présidentielle 2022

Faites-vous entendre ! France 3 Régions s'associe à la consultation Ma France 2022, initiée par France Bleu sur la plateforme Make.org. Le but ? Vous permettre de peser dans le débat démocratique en mettant vos idées les plus plébiscitées au centre de la campagne présidentielle.