• FAITS DIVERS
  • SOCIÉTÉ
  • DÉCOUVERTE
  • ECONOMIE
  • CULTURE
  • SPORT

Europa League : La jeune garde de l'OL ramène un point de Rijeka (1/1)

Le lyonnais Alassane Plea dispute la balle à Ivan Mocinic / © STR/AFP
Le lyonnais Alassane Plea dispute la balle à Ivan Mocinic / © STR/AFP

L'Olympique lyonnais a ramené un point de Croatie où il a fait jeu égal avec Rijeka(1/1)en Europa League.L'équipe engagée était composée essentiellement de jeunes joueurs, dans la perspective du derby contre St Etienne ce week-end. Lyon pointe désormais à la 2éme place de son groupe.    

Par Philippe Bette

Lyon, avec une équipe très peu expérimentée, est allé chercher un bon point (1-1)sur la pelouse du club croate de Rijeka, jeudi pour la 4e journée de l'Europa League, préservant ainsi ses chances de qualification pour les 16e de finale.Les Lyonnais pointent, en effet, à la deuxième place de leur groupe I, deux points derrière le Betis Séville qui l'a lui emporté sur le fil chez les Portugais de Vitoria Guimaraes (1-0).

Avec une équipe très rajeunie, derby contre Saint-Etienne oblige, les Rhodaniens s'en sont toutefois tirés avec les honneurs dans l'antre de Rijeka.Mathieu Gorgelin, qui remplaçait au pied levé le gardien Anthony Lopes forfait depuis le dernier match de championnat, ou encore les jeunes Sarr et Zeffane -encadrés par le revenant Gourcuff et Briand en pointe- ont montré à leur entraîneur Rémi Garde qu'il avait eu raison de leur accorder sa confiance.

Les Gones avaient notamment le mérite de rentrer très bien dans leur match, le jeune attaquant Pléa ouvrant le score dès la 14e minute sur un corner frappé de la droite par Danic.L'avantage était toutefois de courte durée puisque les locaux recollaient presque aussitôt par un bijou de frappe signé Kramaric. Le jeune Mathieu Gorgelin, troisième gardien de l'OL, avait beau se détendre, il ne parvenait pas à dévier la trajectoire du missile du Croate qui finissait dans sa lucarne gauche (21).Dans la foulée de cette égalisation, Rijeka augmentait la pression sur les cages lyonnaises. Mais les visiteurs avaient alors le mérite de faire bloc, fournissant notamment un bon travail défensif.

Une situation qui se répétait à l'entame de la seconde période, lorsque les Croates poussaient à nouveau. Cette fois, les hommes de Garde pouvaient remercier la largessede l'arbitre de la rencontre qui aurait pu siffler sur une intervention assez risquée de Bakary Koné dans les pieds du buteur croate, Kramaric (55).

Une fois passées ces frayeurs, c'était au tour de l'OL de manquer quelques occasions nettes qui auraient pu tuer le match. A dix minutes de la fin, Briand manquait ainsi sa reprise au second poteau à la suite d'un coup franc de Mvuemba.
Enfin, Gorgelin répondait présent en sortant un dernier ballon brûlant sur une frappe à bout portant de Pokrivac (89).
 
Un Lyon version rajeunie a ainsi ramené un bon point de Croatie avant sa petite finale lors de la prochaine journée de C3 face au Betis Séville à Gerland.
  

Sur le même sujet

Beaulieu (Ardèche) : comment détermine-t-on la date des vendanges ?

Les + Lus