• FAITS DIVERS
  • SOCIÉTÉ
  • DÉCOUVERTE
  • ECONOMIE
  • CULTURE
  • SPORT

Le tandem surprise Portejoie-Fanget pour les municipales de Clermont (mise à jour)

Gilles-Jean Portejoie et Michel Fanget ont scellé leur union inattendue jeudi soir, dans un café de Montferrand.
Gilles-Jean Portejoie et Michel Fanget ont scellé leur union inattendue jeudi soir, dans un café de Montferrand.

On ne sait pas encore qui sera tête de liste. Mais on sait qu'ils feront équipe ensemble pour les municipales de Clermont-Ferrand. Le centriste Michel Fanget et l'avocat Gilles-Jean Portejoie ont scellé leur union surprise jeudi soir. 

Par Evelyne Rimbert

Anne Courtillé en "avait rêvé en 2008". Cette fois-ci c'est fait ! Et elle n'a pas caché pas sa joie jeudi soir à l'annonce de l'alliance Portejoie-Fanget. "Un rassemblement large pour Clermont​", c'est ainsi que la tête de liste UMP des municipales 2008 a qualifié cette union surprise.
Surprise quand on sait que Gilles-Jean Portejoie briguait, il y a quelques semaines encore, l'investiture pour la liste UMP.  L'ancien 1er adjoint socialiste de Serge Godard change donc encore d'étiquette pour se rapprocher du Centre. Et s'allier avec le patron du Modem du Puy-de-Dôme.

Un pôle central ouvert à toutes les sensibilités

On ne sait pas encore lequel des deux sera tête de liste. On sait déjà, en revanche, que ce "pôle central" est porté par des figures politiques locales. A l'image d'Anne Courtillé, Guy Ballet, Claudine Lafaye, Stanislas Renié, Nicole Barbin, Alexis Jamet...
Autrement dit, des Modem, des UMP, des UDI, mais aussi le Nouveau Centre, la gauche moderne et des personnalités de la société civile.
Une alliance dont le but est de devenir la première force d'opposition contre le PS, en passant devant Jean-Pierre Brenas au premier tour.
Portejoie-Fanget, le rapprochement inattendu pour les municipales de Clermont
Reportage : Florent Boutet, René Thévenot. Intervenants : Anne COURTILLE (Tête de liste UMP aux municipales de 2008), Alexis JAMET (Porte-parole (UMP) de la liste Rassemblés et Unis pour Clermont.



Jean-Pierre Brenas, le candidat UMP à la mairie de Clermont-Ferrand, reste optimiste. Du moins officiellement. Il reste convaincu qu'il réussira encore, en discutant avec Gilles-Jean Portejoie et Michel Fanget, à faire l'union derrière lui de toutes les forces de la droite et du centre avant le premier tour.
 

DMCloud:124585
Face aux ambitions de cette nouvelle liste, Jean-Pierre Brenas se veut (officiellement) optimiste.
La réaction du candidat UMP à la mairie de Clermont recueillie par Florent Boutet et Eric Taxil.

 

Sur le même sujet

Main arrachée au zoo de st Martin la plaine

Les + Lus