• FAITS DIVERS
  • SOCIÉTÉ
  • DÉCOUVERTE
  • ECONOMIE
  • CULTURE
  • SPORT

Fête des Lumières : L'émergence de nouveaux talents

"Les jardins de la Soie" : Création d'un jardin lumineux sur la facade vitrée d'une salle de billard prés de la Halle de la Martinière / © Maud Serfaty - Marie Revardel - Clementine Savey
"Les jardins de la Soie" : Création d'un jardin lumineux sur la facade vitrée d'une salle de billard prés de la Halle de la Martinière / © Maud Serfaty - Marie Revardel - Clementine Savey

La Fête des Lumières offre la possibilité à de nouveaux talents d'exprimer toute leur créativité. Designers lumières, étudiants, écoles d'architecture voient là l'opportunité d'exercer leur créativité et de se distinguer. Les projets "émergents" ont été présentés jeudi (28 Novembre)   

Par Philippe Bette

Georges Kepenekian, l'adjoint au maire chargé de la culture, a présenté officiellement jeudi les projets "émergents" de cette fête des Lumières 2013. Parallélement aux animations lumineuses consacrées, il y a aussi une multitude de projets plus modestes qui doivent permettre à de nouveaux talents de se distinguer par ailleurs. Ces projets font l'objet d'une rude sélection puisqu'ils doivent répondre aux exigences esthétiques et et aux contraintes de sécurité du comité d'organisation.

Cette année, une quinzaine de projets émergents ont ainsi été retenus parmi 158 dossiers présentés. Une bonne partie d'entre eux seront concentrés autour de la Place Sathonay et de la Halle de la Martinière. Ce qui en fera en quelque sorte un laboratoire d'idées pour des jeunes équipes en quête de reconnaissance.

Le projet " Dress code " qui sera présenté sur la facade de la gare St Paul par Héléne Eastwood et Laurent brun / © Héléne Eastwood - Laurent Brun
Le projet " Dress code " qui sera présenté sur la facade de la gare St Paul par Héléne Eastwood et Laurent brun / © Héléne Eastwood - Laurent Brun
 
Le projet "Dress code" figure parmi ces projets prometteurs : Hélène Eastwood et Laurent Brun proposent un habillage lumineux de la façade de la gare Saint-Paul. Ces deux artistes viennent d'univers très différents. Elle a fait une école de design et dessine des pièces de joaillerie. Lui est informaticien. Ils se proposent tous deux de revêtir la façade de l'édifice "d'imprimés" projetés par des sources de lumière colorées. Une grande roue sera actionnée par les spectateurs. C'est en la tournant qu'apparaîtront de façon tout à fait aléatoire des trames de vêtements très typés avec l'univers sonore assorti.    


Projet " Carambole"
Le projet " Carambole " de Justine Perrez et Perrine Chabance / © Perrine Chabance et Justine Perret
Le projet " Carambole " de Justine Perrez et Perrine Chabance / © Perrine Chabance et Justine Perret

Parmi les autres projets de mise en lumière, il faut citer l'astucieux travail des étudiants de l'école de Condé. Avec des objets détournés, trois fois rien, mais beaucoup d'imagination, les étudiantes façonnent des paysages pleins de poésie. Ici,la façade d'une salle de billard dont les façades vitrées se métamorphoseront en serres fleuries ("Les jardins de la soie") et là, de jolis bouquets lumineux confectionnés à partir de brassards de nage pour enfants ( "Carambole").

Le projet "Carambole" de Perrine Chabance et Justine Perrez (Ecole de Condé ) / © Perrine Chabance/Justine Perret
Le projet "Carambole" de Perrine Chabance et Justine Perrez (Ecole de Condé ) / © Perrine Chabance/Justine Perret


Toujours dans le quartier de la place Sathonay, une réalisation géante attirera le regard. Un immense cocon blanc illuminé de diodes Led, ceinturera la statue du Sergent Blandan ("Sergent cocon"). Les concepteurs, de jeunes étudiants de l'Ecole supérieure d'architecture intérieure de Lyon se sont même promis de faire rebattre le coeur du sergent avec une mise en lumière pulsée. Une vision poétique de l'histoire revisitée.   

On ne saurait donc trop vous recommander d'intégrer ce quartier dans votre promenade cette année, d'autant que le Mur des Lyonnais, situé juste un peu plus loin, devrait offrir lui aussi une mise en lumière spectaculaire.   

A lire aussi

Sur le même sujet

Non au compteur Linky

Les + Lus