Occitan : le grand retour ?

L'Auvergne n'est qu'une des nombreuses régions de France et d'Europe dans laquelle on parle l'Occitan.
L'Auvergne n'est qu'une des nombreuses régions de France et d'Europe dans laquelle on parle l'Occitan.

Depuis 2008, une loi affirme que "les langues régionales appartiennent au patrimoine de la France". L'Auvergne cherche à son tour à lancer une nouvelle dynamique et développer des mesures en faveur de l'occitan pour en faire, à terme, un atout culturel, touristique et  économique.

Par Claude Fallas

"Trop souvent la pratique de l'Occitan est perçue par certains comme un repli sur un passé idéalisé. Je crois au contraire que cette culture doit vivre et perdurer". C'est par ses paroles que René Souchon a accueilli acteurs publics, culturels et associatifs au colloque "l'occitan en Auvergne au 21e siècle" . L'objectif du Conseil Régional, initiateur de l'événement ? Engager un nouveau dialogue et initier une nouvelle dynamique autour de la langue d'oc d'Auvergne pour, à terme, faire de cette langue un atout culturel, touristique et  économique.

Tout avait en fait commencé en septembre, par un exposition présentée au Puy-en-Velay et qui doit tourner dans toute la région. Une initiative conjointe du Conseil Régional et de l'Institut d'Etudes occitanes d'Auvergne. Dans l'exposition "Paroles de pays / Paraulas de país", Il s’agit de donner une vision moderne de l'occitan d'Auvergne, de dépoussiérer l’image d’une langue et d’une culture qui, loin d’être passéistes, sont en totale adéquation avec nos modes de vie actuels.

L’occitan, ou langue d’oc, est l’une des grandes langues romanes d’Europe issues du latin, telles que l’espagnol, le français ou l’italien par exemple. Langue de culture au Moyen Age, véhiculant l’œuvre des troubadours, elle a été porteuse, à travers les siècles, de tout un art de vivre et d’un héritage séculaire, technique, scientifique et littéraire. De nos jours, la création occitane contemporaine s’exerce dans des domaines aussi variés que la littérature, le chant, le théâtre, le conte, les arts plastiques, etc. 

Un patois en voie de disparition

Actuellement, l'occitan est la 2e langue non étatique de l’Europe, après le Catalan. On le parle dans 32 départements français du Sud de la France, répartis sur huit régions administratives, le Val d’Aran en Espagne et les vallées occitanes d’Italie… Et parmi elles, la région Auvergne.

Pour autant, le développement de la langue d'Oc n'est pas forcément assuré. Onze associations locales ont donc signé avec la région Auvergne un schéma de développement de la langue et de la culture occitane pour les années 2012-2014. Au programme : actions de diffusion, d'enseignement, et ouverture vers l'inter-régional. Mais cette volonté politique affirmée sera  t-elle suffisante pour sauver la langue?

Un sondage de l'IFOP l'affirme : 71% des auvergnats sont favorables au développement de la langue et de la culture régionale. D'eux viendra peut-être la solution. Se réapproprier la langue, définir une politique linguistique innovante, c'est désormais l'objectif de la région qui signera en 2014 la charte interrégionale et transfrontalière de développement de la langue occitane. Volonté réaffirmée de mettre en avant la culture comme moteur du développement.

L'avenir de l'occitan en Auvergne
Reportage : Philippe Marmy, René Thévenot, Jean-Pierre Vindiollet. Intervenants : René SOUCHON (Président du Conseil Régional d'Auvergne), Guy BRUN (muséographe et metteur en scène), Gustave ALIROL (Conseiller régional d'Auvergne en charge de l'occitan), David GROSCLAUDE (Conseiller régional région midi-Pyrénées), Chrstian CHAMBON (Professeur d'occitan université Blaise PASCAL),

 

Sur le même sujet

Reportage de Marion Feutry, Yves-Marie Glo, Virgine Muamba

Les + Lus