• FAITS DIVERS
  • SOCIÉTÉ
  • DÉCOUVERTE
  • ECONOMIE
  • CULTURE
  • SPORT

Pratiquer l’apnée pour être calme, serein et se rapprocher des poissons…

Dans une eau à plus de 30 degrés, les apnéistes intriguent. L'apnée demande beaucoup de qualités pour atteindre la zénitude. / © Frédéric Cuvier
Dans une eau à plus de 30 degrés, les apnéistes intriguent. L'apnée demande beaucoup de qualités pour atteindre la zénitude. / © Frédéric Cuvier

Le Club d’Activités Subaquatiques de Chamalières dans le Puy-de-Dôme a organisé le premier championnat départemental d’apnée. Sans temps minimal à atteindre, l’objectif consistait surtout à faire découvrir une discipline à couper le souffle.

Par Brigitte Cante avec Laurent Pelletier

Dans le grand bassin du centre nautique de Chamalières (63), dans une eau de 30 degrés , une vingtaine de pratiquants, débutants ou confirmés, ont participé à la première épreuve départementale d'apnée.

Quentin Cazau, âgé de 16 ans, s'est lancé dans cette discipline depuis seulement un an : " Il faut être calme, serein. On peut se rapprocher des poissons, de la vie sous-marine. C'est incroyable."

Présente également dans le grand bassin, Alice Modolo, licenciée au club de Chamalières, est auréolée de plusieurs records de France, dont le record en profondeur à  81 mètres, et  vice championne du monde par équipe. Pour elle, l'apnée est une discipline hors norme : " On intrigue, et ça nous plaît. L'apnée demande beaucoup de qualités aux compétiteurs."  

Premiers championnats d'apnée à Chamalières
Reportage de Laurent Pelletier et Frédéric Cuvier

 

Sur le même sujet

Explosion à Lyon : le point sur les blessés samedi en fin de journée

Les + Lus