Le Cantal avec un C comme Couteau

Le département du Cantal a désormais un couteau qui porte son nom, bien utile pour couper le fromage homonyme.
Le département du Cantal a désormais un couteau qui porte son nom, bien utile pour couper le fromage homonyme.

Après le fromage, voilà que le Cantal est désormais devenu également le nom d'un couteau. Et c'est Charles Cibiel qui l'a confectionné, à quelques kilomètres de Saint-Flour.

Par Sébastien Kerroux

En juin 2013, Charles Cibiel a décidé de transformer le coin bricolage de sa maison en atelier coutelier. Et ce n'est pas un hasard s'il a pris cette initiative, puisqu'au cours de sa vie professionnelle, M. Cibiel a travaillé 20 ans dans l'Aveyron pour le compte d'un fabricant de couteaux Laguiolle. Et c'est dans cet atelier de Cézens (15) qu'il a mis au point Le Cantal, un couteau dont le nom et la forme ont été déposés.

Le coutelier privilégie les essences de bois locales pour le manche mais travaille aussi avec de la corne, de l'os. Les lames quant à elles sont fabriqués à Thiers. Les clients de Charles Cibiel peuvent même venir avec leurs propres dessins pour que ces derniers soient gravées sur le couteau.

Déjà 450 Cantal ont été vendus en l'espace de six mois.

Le Cantal, c'est aussi un couteau
Reportage : Laurence Couvrand et Bruno Lebret. Intervenant : Charles Cibiel (Artisan coutelier).



Sur le même sujet

Les + Lus