Fumier devant l'Assemblée : Thierry Borne porte plainte contre les policiers

16/01/14 / © France 3
16/01/14 / © France 3

Fâché par la hausse de la TVA, le patron du centre équestre de Grilly, dans le Pays de Gex, avait versé 15 tonnes de fumier devant l'Assemblée nationale. Il a fait 10 heures de garde à vue et écopé d'un rappel à la loi. Il a déposé plainte pour atteinte à la liberté d'expression.

Par Sandra Méallier

Jeudi dernier, l'homme manoeuvrait à bord d'un camion sur lequel était inscrit le slogan "Hollande et toute la classe politique dehors!". Il a déposé sa cargaison odorante quai d'Orsay, sous les colonnes du Palais Bourbon. 

Après quelques minutes, des forces de police et de gendarmerie ont entouré le camion et le tas de fumier. Le conducteur a été interpellé et conduit au commissariat local. Il a été placé en garde à vue pour entrave à la circulation.

Depuis, Thierry Borne ne décolère pas : il attaque pour dégradation de bien et atteinte à la liberté d'expression les policiers qui ont arraché ses banderoles et versé du dissolvant sur son camion pour en effacer les inscriptions.

Il promet d'être à nouveau à Paris le 26 janvier pour un rassemblement à l'appel du collectif "Jour de colère". Une page Facebook de soutien qui lui est consacrée a déjà réuni plus de 18 000 fans.

A lire aussi

Sur le même sujet

Les + Lus