La pêche blanche du lac du Guéry contrariée par le manque de glace

Pour cette édition 2014 de la pêche blanche du Guéry, les participants ont dû se résoudre à pêcher depuis les rives du lac. Sécurité oblige.
Pour cette édition 2014 de la pêche blanche du Guéry, les participants ont dû se résoudre à pêcher depuis les rives du lac. Sécurité oblige.

La traditionnelle pêche blanche du lac du Guéry (Puy-de-Dôme) a attiré un peu moins d'amateurs cette année. Même si la neige était bien au rendez-vous, la glace, elle, ne l'était pas. Du moins pas assez épaisse pour supporter le poids des pêcheurs. Qui ont donc été obligés de rester au bord du lac. 

Par Evelyne Rimbert

Une édition 2014 contrariée par le manque de glace. Mais qui restera dans les annales de cet événement unique en France organisé depuis plus de 40 ans. La pêche blanche sur le lac du Guéry. Organisée ce premier week-end de mars par la société de pêche du Mont Dore, elle restera dans les mémoires comme l'une des rares éditions où les participants ont été obligés de pêcher depuis les rives du lac. Sécurité oblige.

Affluence réduite

Car si la neige était bien tombée comme prévu dans la nuit de vendredi à samedi, la glace n'était pas suffisamment épaisse pour supporter le poids des plusieurs centaines de pêcheurs attendus pour cet événement. Près de 2 000 avaient fait le déplacement des quatre coins de France l'an dernier sur le week-end. 
Cette année, le jour de l'ouverture, ils étaient seulement un plus de 200 à être venus faire leur trou sur les 25 hectares du Guéry. Et attendre patiemment que les truites fario, ou arc-en-ciel, les ombles chevalier ou les saumons de fontaine viennent mordre à leur ligne. 

Plaisir partagé

Une ambiance un peu moins trappeur, pour ce cru 2014, mais toujours dans le même esprit de franche camaraderie. Car bien au-delà d'une simple partie de pêche, la pêche blanche du Guéry reste avant tout un moment de plaisir partagé. De rencontres conviviales. Autour d'un bon vin chaud et d'une rondelle de saucisson.
Une ambiance un peu moins trappeur que les autres années, mais une pêche blanche tout aussi exceptionnelle sur les rives du lac du Guéry
Reportage : Annie-Laure Petit, Olivier Lopez. Intervenants : Rémi PLAY (Pêcheur amateur de Riom), Louis GELIN (Pêcheur averti de Rennes).

 

Sur le même sujet

Les + Lus