"Monette" : L'appel de la dernière chance

Publié le Mis à jour le
Écrit par Philippe Bette
© France3

Le tribunal de Paris doit se prononcer jeudi sur la liquidation de "Monette", la marque lancée par d' anciennes salariées de Lejaby à Bourg en Bresse. Le personnel veut aussi croire en un rebondissement de dernière minute et à l'arrivée de d'entrepreneurs sensibles à leur projet .     

C'est un communiqué de quelques phrases qui témoigne d'une envie de poursuivre le travail engagé depuis 18 mois pour lancer une nouvelle marque et ce malgré l'hypothèque qui pèse sur leur avenir : Le tribunal de Paris doit se prononcer jeudi sur la liquidation de "Monette", l'entreprise de lingerie créée par certaines des ouvrières de Lejaby .Elles sont 35 à l'atelier de Bourg en Bresse et une dizaine encore à Paris.

Les salariées lancent une bouteille à la mer sous la forme d'un appel de la dernière chance : " Nous avons multiplié, disent -elles, les rencontres avec le ministère du redressement productif , les fonds d'investissement et les investisseurs privés pour sauver le "made in France" et l'idée qu'un projet industriel et humain puisse continuer d'exister en France". Mais elles lâchent : "Nous nous sentons seules " .

1 million d'euros ...C'est la somme requise pour relancer la production aux côtés d'un nouveau partenaire industriel qui viendrait compléter un tour de table pré-existant. Car disent -elles, la marque, construite autour d'une nouvelle collection faite de belles matières comme la soie lyonnaise, plaît. Or "malgré ces premiers succès, notre marque 100% française ne peut assurer son développement".     

Depuis plusieurs semaines , les "Monette" ont donc cherché à mobiliser autour d'elles. Et ce soir encore, alors qu'elles approchent de "la dernière minute de jeu", elles veulent y croire encore.

Aujourd'hui, le cabinet d' Arnaud Montebourg a appelé mais sans donner de vraies solutions.Un investisseur suisse s'est aussi manifesté pour s'enquérir du dossier, sans dévoiler ses intentions.Un espoir ténu donc : Difficile de renoncer à 18 mois d'engagement personnel , difficile d'imaginer perdre une nouvelle fois son outil de travail. Les "Monette" ne se résignent pas . Elles le disent : "ll est encore temps d'agir. Mais le temps presse."                      



En partenariat avec France 3 France Bleu et Make.org

Participez à la consultation citoyenne sur la présidentielle 2022

Faites-vous entendre ! France 3 Régions s'associe à la consultation Ma France 2022, initiée par France Bleu sur la plateforme Make.org. Le but ? Vous permettre de peser dans le débat démocratique en mettant vos idées les plus plébiscitées au centre de la campagne présidentielle.