• FAITS DIVERS
  • SOCIÉTÉ
  • DÉCOUVERTE
  • ECONOMIE
  • CULTURE
  • SPORT

Le premier courtier funéraire de France est à Vichy

Après les courtiers en assurance, voici les courtiers funéraires. Lionel Pommier a lancé cette activité à Vichy en octobre dernier. Il est le seul courtier funéraire en France, et propose aux familles endeuillées de les accompagner dans leurs démarches d'organisation des obsèques au juste prix.

Par Claude Fallas

C'est un pionnier en France, et il est à Vichy. Lionel Pommier, 36 ans, est le premier courtier funéraire de l'hexagone. Un métier qui existait déjà dans d'autres pays, comme le Québec, mais qui vient de faire son apparition dans l'Hexagone il y a à peine 6 mois. Et Lionel Pommier a un solide bagage. Avant de se lancer, il a passé trois ans à la direction des Pompes Funèbres Générales et du Crématorium de Vichy. Les obsèques n'ont donc aucun secret pour lui, et cela peut vraiment faciliter la vie des familles endeuillées. 

En 4 mois, Lionel Pommier a réussi à s'associer avec 5 opérateurs funéraires sur la douzaine que compte le bassin vichyssois. Son objectif : trouver la solution la plus adaptée et la moins chère aux familles endeuillées qui ont souvent autre chose à penser. "Aujourd'hui, si vous ne comparez pas les différentes pompes funèbres, vous pouvez avoir des écarts de prix jusqu'à 2000 euros sur certaines obsèques". Il ne s'agit pas forcément de trouver les obsèques les moins chères, mais en tous cas celles qui présentent le meilleur rapport qualité-prix.

Et pour le déterminer, Lionel Pommier n'hésite pas à investir de son temps. Il s'impose d'être présent à chaque étape du processus funéraire, afin de répondre aux questions des proches du défunt et de s’assurer que tout se déroule comme convenu. "Le coût de la prestation n’est pas le seul paramètre, la qualité de la prestation est aussi importante". Pour effectuer ces vérifications, il se déplace, assiste aux obsèques, et note la qualité des prestations.  Il passe au crible la qualité de la présentation du défunt, de sa préparation, le respect de ses dernières volontés et des délais, la qualité et la disponibilité du personnel…

Le service est sensé ne rien coûter aux familles, puisque le courtier est rémunéré grâce à une commission fixe reversée par les opérateurs funéraires choisis par les familles. En France, le coût moyen d'osèques est aujourd'hui estimé à 3 500 euros.
Le courtage funéraire à Vichy
Reportage : Sébastien Kerroux, Christian Darneuville. Intervenants : Patricia Arvieu (Pompes Funèbres Boussel), Lionel Pommier (Courtier funéraire - Société OSIRIA)


Sur le même sujet

Toujours sans nouvelles de Lorraine, disparue dans le Rhône

Les + Lus