Barrage du Top 14 : face à Castres, l'ASM reste sur ses gardes

Même s'ils n'ont perdu aucun match à domicile depuis novembre 2009, les Clermontois gardent la tête froide.
Même s'ils n'ont perdu aucun match à domicile depuis novembre 2009, les Clermontois gardent la tête froide.

Samedi, l'ASM accueille Castres, le champion en titre, en barrage du Top 14. Une place en demi-finale est en jeu. Les clermontois ont l'avantage du terrain mais ne partent pas forcément favoris, leurs dernières prestations n'ayant pas totalement rassuré sur leur capacité à franchir l'obstacle.

Par Céline Pauilhac

Après leur défaite en H Cup et leur victoire de justesse face à Perpignan, les jaune et bleu vont devoir s'affirmer face au champion de France. Pour les Clermontois, le Castres Olympique cette saison, ce sont des souvenirs rugueux ! Un nul arraché in extremis à l'extérieur cet hiver et une victoire pas évidente au stade Michelin le mois dernier... Le champion en titre a beau être discret, c'est un concurrent sérieux reconnaît Wesley Fofana : "C'est une équipe gaillarde devant qui nous avait titillé dans les rucks, qui nous avait fait peur jusqu'au bout chez nous... Ce sera d'autant plus difficile que c'est un match de phase finale et qu'ils défendent leur bouclier. Donc on s'attend à beaucoup d'agressivité dans zones de combat".

D'autant que du côté de l'ASM, les dernières rencontres n'ont pas rassuré. Entre une défaite de 40 points en H Cup et une victoire étriquée contre Perpignan, les Clermontois ne partent pas grands favoris. "Je ne sais pas si le jeu qu'on déploie aujourd'hui est suffisant à se satisfaire de ça. Je pense que Castres a un jeu beaucoup plus léché et plus au point que nous… Ce sera malgré tout difficile de les contenir" s'inquiète Aurélien Rougerie. Son coéquipier Damien Chouly est plus optimiste : "C'est sûr qu'on a eu des matches compliqués, là je sens une émulation, alors je sais pas si c'est le fait d'être en phase finale (...) On sait qu'on y est, on est dans ce moment particulier où la fin de saison peut être proche, mais aussi peut être belle !"

Gagner serait surtout un beau cadeau pour Vern Cotter ... dont ce sera le dernier match au stade Marcel Michelin. L'entrâineur ne veut rien lâcher : "Nous on a juste le boulot à faire, on a 80 minutes, il faut qu'on maîtrise la rencontre, il faut qu'on gagne, on le sait, si on veut continuer. Je suis vraiment dans tout ce qu'on peut construire, c'est plus important que mes sentiments, faut qu'on reste dans le concret." Le concret commence ce samedi à 16h30.

J-1 avant le match de barrage ASM - Castres
Reportage : Fabien Gandilhon, Jean Jazeix. Intervenants : Wesley Fofana, Aurélien Rougerie et Damien Chouly (joueurs de l'ASM), Vern Cotter (entraîneur de l'ASM).

 

A lire aussi

Sur le même sujet

Les + Lus