Quid de la vente des magasins Dia en Auvergne ?

Le magasin Dia de Clermont-Ferrand emploie 6 salariés.
Le magasin Dia de Clermont-Ferrand emploie 6 salariés.

Confronté au plongeon de ses ventes en France, l'espagnol, numéro 3 mondial du hard discount, a annoncé vouloir se séparer de toutes ses activités dans l'Hexagone. En Auvergne, le groupe ne compte que 11 magasins, soit une cinquantaine de salariés.

Par Céline Pauilhac

La cinquantaine de salariés auvergnats qui collaborent pour le groupe Dia n'ont appris la nouvelle que mardi dernier lors d'une réunion téléphonique, juste avant que l'information ne fasse le tour des rédactions. L'annonce officielle faite par le groupe espagnol de sa décision de vendre l'intégralité de ses 900 enseignes implantées en France, ne semble pas les inquiéter vraiment. Les salariés sont un peu habitués, explique la responsable de l'enseigne de Clermont-Ferrand qui emploie 6 salariés. "On était ex-Carrefour et on est reparti avec notre groupe Dia. Aujourd'hui on a attend la suite (...) On est vraiment serein, on fait confiance à notre direction et donc tant qu'il n'y a rien de concret on va pas s'alarmer".

Pour l'instant la direction du groupe espagnol n'a rien divulgué des négociations en cours avec d'éventuels repreneurs, ni de la durée du calendrier pour conclure cette vente. On sait simplement que seulement deux tiers des surfaces de ventes seraient rentables.

Quid de la vente des magasins Dia en Auvergne ?
Reportage : Laurent Pelletier, Julien Bernier. Intervenants : Ly Pegna (responsable magasin DIA Clermont-Ferrand).

 

Sur le même sujet

Les + Lus