L'Etat renouvelle son soutien financier à la ligne aérienne Aurillac-Paris

Le secrétaire d'Etat aux Transports a annoncé que la délégation de service public accordée pour 4 ans à la compagnie Hop sera renouvelée en 2015. Classée ligne d'aménagement du territoire, la liaison Aurillac-Paris bénéficie à titre dérogatoire d'aides publiques pour son exploitation.

La délégation de service public accordée à la compagnie Hop sera renouvelée en mai 2015.
La délégation de service public accordée à la compagnie Hop sera renouvelée en mai 2015.
La compagnie Hop, filiale d'Air France, a salué la décision de Frédéric Cuvillier de maintenir son soutien financier à cette liaison aérienne considérée comme "vitale" pour le Cantal et qui permet d'effectuer l'aller-retour vers la capitale dans la journée. Selon le préfet du département, Jean-Luc Combes, le secrétaire d'Etat aux Transports a précisé que "la ligne Aurillac-Paris fait partie, sur les douze lignes d'aménagement du territoire actuelles, des trois qu'il est indispensable de continuer à soutenir fortement".

Cette ligne bénéficie d'aides publiques à titre dérogatoire revêtant un caractère exceptionnel, du fait des règles de concurrence au sein de l'Union européenne. En plus de l'aide de l'État, elle reçoit des subventions du Conseil général, de la Communauté d'agglomération du bassin d'Aurillac, de la Chambre de commerce et d'industrie, du Conseil régional et de l'inter-consulaire, afin de financer son déficit d'exploitation.


Poursuivre votre lecture sur ces sujets
transports économie