Cet article date de plus de 7 ans

Près de 2000 cadets sur les tatamis de l'Arténium de Ceyrat

Près de 2 000 jeunes judokas et judokates se sont affrontés durant deux jours sur les tatamis de l'Arténium de Ceyrat (Puy-de-Dôme). Samedi, dans le cadre de la coupe de France. Dimanche, pour le critérium national individuel cadets et cadettes.
Certains d'entre eux porteront demain les couleurs de l'équipe de France de judo. En attendant, ils sont venus faire leurs armes, ce week-end, sur les tatamis de l'Arténium de Ceyrat, dans le Puy-de-Dôme.
Certains d'entre eux porteront demain les couleurs de l'équipe de France de judo. En attendant, ils sont venus faire leurs armes, ce week-end, sur les tatamis de l'Arténium de Ceyrat, dans le Puy-de-Dôme.
En France, le judo compte 635 000 licenciés. A Ceyrat, ce week-end, ils étaient près de 2 000.
Parmi les plus jeunes licenciés, puisqu'il s'agissait des cadets et cadettes. Venus se disputer la Coupe de France individuelle.

Les Auvergnats n'ont guère brillé durant cette compétition. L'une des favorites, Mary Lascure Dapon, du pôle Espoirs de la région, dans la catégorie des moins de 52 kg, a été éliminée dès les huitièmes de finale.
Chez les garçons, seul Quentin Jaussaud, de l'Alliance Judo 63, a réussi à obtenir une 5ème place dans la catégorie des moins de 55 kg.
durée de la vidéo: 00 min 27
Durant deux jours, les tatamis de l'Arténium de Ceyrat ont accueilli près de 2 000 jeunes judokas et judokates.


Poursuivre votre lecture sur ces sujets
judo sport coupe de france