Cet article date de plus de 6 ans

L'Auvergnat Jean Servière a participé au débarquement

Peu de Français ont participé au D-Day. Pourtant, le 6 juin 1944, au milieu des soldats américains, britanniques et canadiens, il y avait aussi Jean Servière. Cet Auvergnat a accepté de nous livrer quelques uns de ses souvenirs.
C'est à bord du croiseur Georges-Leygues que Jean Servière a débarqué en Normandie il y a 70 ans.
C'est à bord du croiseur Georges-Leygues que Jean Servière a débarqué en Normandie il y a 70 ans. © France 3 Auvergne
"Ca faisait du bruit, on ne s'y entendait plus", se souvient l'homme âgé aujourd'hui de 92 ans. "On a tiré 1600, 1800 obus en 2 heures. On ne faisait que des sauts d'un côté, des sauts de l'autre, on était jeunes, ça nous servait, et on sautait sur des macchabées". 

L'ancien marin raconte son histoire avec beaucoup de détails. Il y a 70 ans, Jean Servière a débarqué à Port-en-Bessin, en Normandie, à bord du croiseur Georges-Leygues. Il était ravitailleur et il faisait partie des quelques Français présents le 6 juin 1944. Il a pourtant gardé le silence pendant près de 60 ans.

"Les gens ne savent pas qu'il y a des bateaux français qui ont participé", estime sa fille. "Moi, j'ai appris en 2003 que mon père avait fait le débarquement. Il ne m'en avait jamais parlé".

C'est donc en 2003 que Jean Servière a reçu la croix du combattant. Un souvenir de guerre conservé avec de vieilles photographies, son couteau, sa pipe et son béret.
durée de la vidéo: 02 min 07
Rencontre avec Jean Servière

 

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
débarquement dday histoire