St-Vallier : la SCOP Ceralep, un symbole depuis dix ans

A Saint-Vallier, la SCOP Ceralep fête ses dix ans d'existence. L'entreprise drômoise est le symbole d'une lutte de salariés pour sauver leurs emplois. Le dernier fabricant français d'isolateurs électriques en céramique avait été lâché par un fonds de pension américain en 2003.

© France 3 RA
Convaincus de la viabilité de leur entreprise, cinquante-deux ouvriers se sont battus pour monter une société coopérative de production (SCOP) et sont devenus salariés-actionnaires en 2004. Leur priorité : sauver leurs emplois. Robert Nicaise, un syndicaliste, a été l'artisan de ce combat pour la survie de Ceralep. Il a d'ailleurs été responsable de l'entreprise jusqu'en 2010. 

© France 3 RA

Aujourd'hui, la SCOP affiche une belle santé. L'usine emploie 55 salariés et réalise 75% de son chiffre d'affaires à l'extérieur. Ceralep, entreprise spécialisée dans la fabrication d'isolateurs électriques en céramique pour la haute et la très haute tension, a réussi son pari et est parvenue à conserver des clients comme Alstom, Areva, la SNCF ou EDF...



Le reportage ci-dessous...
durée de la vidéo: 02 min 03
St-Vallier : la SCOP Ceralep, un symbole depuis dix ans

 

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
entreprises